Glossaire

Peu importe le mot,
mais il est toujours agréable de savoir de quoi l’on parle.

Lucien Baillaud
(La botanique et les mots pour la dire)

Ces définitions sont des tentatives de notre part,
revues au fur et à mesure de nos découvertes.

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

A Haut de la page
Abscission
Nom d'un phénomène qui permet de comprendre comment les feuilles des arbres tombent à l'Automne.
Accrescent
Après la fécondation et à l'exception de l'ovaire, qualifie un organe floral qui continue à se développer comme, par exemple :
  • le calice des Asteraceae qui formera un pappus alors que ce calice est d'abord indépendant des cypsèles mais vient ensuite s'y souder.
  • le style des fleurs de Pulsatilla vulgaris ou celui de Clematis vitalba qui se transforme en une longue arête plumeuse surmontant le carpelle mûr.
Acides
Voir sols acides.
Acrocarpe
Qualifie une mousse dont les sporophytes se trouvent au sommet des tiges.
Actinomorphe
Fleur ayant une forme régulière selon un axe de symétrie radial, c'est-à-dire selon l'axe de son pédoncule floral et avec une insertion en cercle de ses pièces florales qui peuvent être soudées.
Fleur actinomorphe
Sous l'influence de plusieurs facteurs cette forme pourrait évoluer et certaines fleurs devenir zygomorphes.
Fleur actinomorphe Fleur actinomorphe Fleur actinomorphe

Leur forme étoilée correspond à une rotation.
Acyclique
Qualifie une fleur dont les pièces florales, en nombre variable, sont insérées en spirale sur leur axe comme, par exemple, Anemone nemorosa.
Adventice
Plante étrangère à la végétation locale et apparue à la suite d'une intervention humaine, animale, climatique (le vent, par exemple), etc.

Longtemps considérée comme "mauvaises herbes", les adventices sont désormais très étudiées par les agronomes.

Mais les plantes cultivées ont également affaire à d'autres espèces dites nuisibles.
Adventif, adventive
Organe d'une plante qui ne se développe pas à un endroit habituel.
Agrégat
Groupe d'espèces ou de sous-espèces très proches les unes des autres.
Aigrette
Poils ou soies portés par une graine pour faciliter sa dissémination.
Aiguillons
Excroissances, dures et acérées, de l'épiderme de certaines tiges et nervures
Aiguillons sur tiges et nervures primaires des feuilles de Rubus sp.
de certaines glumes de Poaceae, des fruits de certaines Apiaceae...
Aiguillons sur fruits d'Apiaceae sp.
ou Asteraceae...
Aiguillons sur fruits de Xanthium sp.
qui peuvent se détacher sans dommage pour la plante qui les porte.
L'aiguillon n'est pas une épine.
Akène
Fruit sec et indéhiscent ne contenant généralement qu'une seule graine et dont le péricarpe n'adhère pas à la graine, contrairement au caryopse.
La forme des akènes est très variable. Ci-après ceux, cunéiformes, de Bidens cernua
Akènes de Bidens cernua

Au mois de juin, Centranthus ruber (rouge ou blanc) laisse s'envoler ses petits akènes devenus plumeux





Akènes plumeux de Centranthus ruber
Lucy-sur-Cure, 27 juin 2012

Aile
Sépale latéral d'une Polygalacée
Aile d'une Polygalaceae
Aile d'une Fabaceae ou pétale latéral d'une Fabacée
Alcaloïde
Substance complexe et basique en raison de la présence constante d'un atome d'azote. Dérivés des acides aminés, les alcaloïdes ont des propriétés pharmacologiques importantes.
Synthétisés dans les racines des Papavéracées, Fabacées, Renonculacées ou Solanacées, les alcaloïdes peuvent être localisés dans la racine, la tige, les feuilles, l'écorce, les graines, les fleurs et une relation est établie entre la teneur en azote du sol et la teneur en alcaloïdes des plantes.
Alternes
Bourgeons, ou feuilles, insérés isolément et à des niveaux différents sur une tige ou un rameau.
Amphibie
Végétal qui pousse aussi bien sur la terre que dans l'eau. Le mot amphiphyte est également utilisé.
Amplexicaule
Se dit d'une feuille qui « étreint », qui serre la tige (du latin amplexus, l'étreinte et caulis, la tige).
Androcée
Ensemble des organes mâles d'une fleur, c'est-à-dire de ses étamines composées de filets portant les anthères contenant les sacs polliniques.
Linné s'en est servi pour ses premiers classements.

Un androcée monadelphe présente
Androcée monadelphe
un faisceau d'étamines soudées entre elles par leurs filets comme par exemple l'androcée des Malvaceae.

Un androcée synanthéré a des anthères soudées, mais des filets qui ne le sont pas.
Androgyne
Se dit d'un épi formé de fleurs mâles en grand nombre et de fleurs femelles.
Andromonoécie
Fait qu’un même pied porte à la fois des fleurs hermaphrodites et des fleurs uniquement mâles.
Anémogame
Se dit d'une plante dont le pollen est transporté par le vent.
Anémophile
Se dit de la fécondation rendue possible par une pollinisation due uniquement au vent, comme c'est le cas chez les Conifères.
Angiospermes
Les Angiospermes forment le groupe de plantes considéré comme le plus évolué car à fleurs et à fruits vrais, aux modes de vie très variés et capable de nombreuses formes d'adaptation. Ils sont autotrophes.
Ce nom avait été un temps remplacé par celui de Magnoliophyta.
Annuelle *
Plante accomplissant tout son cycle en une seule année (de la germination à la production de graines).
_____
Un synonyme, emprunté à Christen Christiansen Raunkiær, est thérophyte, ici Th1 (Th2 concernant les bisannuelles).
Anthèle
Inflorescence proche de l’ombelle, dans laquelle les pédoncules floraux partent à peu prés d’un même point tout en ayant des longueurs très différentes.
Anthère
Partie renflée d'une étamine, généralement formée de deux thèques dans lesquelles se trouvent les grains de pollen. Le mot anthère a été créé par Linné en 1788 pour remplacer le mot apex employé par Tournefort.
Les anthères peuvent être conniventes comme celles de la bourrache.
Anthérozoïdes
Gamètes mâles du pollen.
Anthèse
Floraison.
Anthocyanes
Les anthocyanes (du grec ancien ἄνθος (ánthos), fleur, et κυανό (kyanό), cyan, sont des pigments naturels, non seulement des fleurs, mais également des graines et des fruits. Elles appartiennent à la classe des flavonoïdes (pouvant donner, selon leur structure et le pH de la cellule végétale dans laquelle elles se trouvent : du bleu en milieu basique, du mauve, de l'orangé, du rouge en milieu acide). Elles ont plusieurs autres fonctions biologiques importantes pour les angiospermes qu'elles protègent des rayons ultra-violets et de certains pathogènes : transport des auxines, rôle de signal pour les bactéries fixatrices d'azote lors de la formation des nodosités sur les racines de certaines Fabacées, etc.
Apex
Sommet d'une tige avec au moins un bourgeon.
Apomixie
Multiplication végétative naturelle et asexuée (sans pollen). Les graines qui en résultent donnent des semences dites apomictiques qui sont des clones, tous identiques, génétiquement parlant, de génération en génération, puisque contenant un embryon sans intervention du génome du pollen. Malgré tout, des différences minimes existent entre elles, raison pour laquelle les espèces apomictiques sont souvent nommées micro-espèces.
Arille
Un arille est formé par divers tissus qui entourent incomplètement une graine et qui peuvent le faire ressembler à une baie, comme l'arille de l'if commun par exemple.
Articles
Parties d'un organe végétal séparées par des étranglements, comme par ex. les articles des siliques de Raphanus raphanistrum.
Articles de siliques
Asymétrique
Fleur ayant une forme irrégulière sans aucun plan de symétrie.
Fleur asymétrique
Aubier
Juste sous l'écorce d'un arbre, l'aubier est le bois (dit actif car ses cellules sont vivantes) par lequel monte la sève brute en provenance des racines, alors que la sève élaborée descend par une autre voie.
Autonyme
Selon l'article 11.6. de l'ICN : An autonym is treated as having priority over the name(s) of the same date and rank that upon their valid publication established the autonym. - Un autonyme est considéré avoir priorité sur le ou les noms de même date et de même rang qui l'ont établi.
C'est un nom qui, répétant le nom générique ou l'épithète spécifique, est établi automatiquement lors de la publication valide d’un nom de taxon infragénérique ou infraspécifique après un nom de genre ou d’espèce légitimes, même s'il n'est pas mentionné dans la publication. Son type nomenclatural est celui du genre ou de l'espèce concernés.
Mais comment un botaniste de terrain peut-il avoir la certitude d'une sous-espèce autonyme (dite également sous-espèce nominale) présente dans l'Yonne sans vérifier la présence effective d’un autre taxon infraspécifique de la même espèce ?
Un autonyme présente-t-il un intérêt pour le botaniste amateur qui voit une plante là où elle pousse ?
Autorité(s)
Nom du (ou des) botaniste(s), ayant participé à l'histoire taxonomique et nomenclaturale d'une fleur ou d'une plante, cité (s) le plus souvent en abrégé après le binom latin correspondant.
Étymologiquement, autorité signifie "source de savoir".
Au XXIe siècle, on dit plutôt
"auteur(s)" ou également "descripteur(s)".
Autotrophe
Organisme vivant capable de synthétiser, en utilisant des éléments inorganiques, ses propres constituants organiques (protéines, lipides, glucides, etc.) qui sont continuellement dégradés. Les végétaux sont autotrophes.
B Haut de la page
Basionyme
C'est le nom donné dans la description initiale d'une espèce de plante. Ce nom peut changer pour différentes raisons. Un exemple parmi d'autres, celui de : Sisymbrium officinale.
Pour en savoir plus, lire les explications de Wikipédia.
Berme
C'est la partie non roulable de l’accotement d’une route, habitat de plusieurs plantes qui lui sont caractéristiques. Dans l'Yonne, le fauchage dit tardif préserve la flore des bas-côtés.
Bétalaïnes
Pigments naturels allant du jaune foncé au violet intense. On ne les trouve pas dans la famille des Caryophyllaceae, pourtant incluse dans l'ordre des Caryophyllales dont les autres taxons en contiennent.
Binom
D'après certains, il faudrait dire : Nom binominal (ce qui est un anglo-saxonisme).
Binom est un mot trop simple qui ne peut remplacer la vieille habitude bien ancrée, mais pourtant contredite par l'étymologie, qui le fait se prononcer et s'écrire Binôme.

Ensemble de deux mots latins (ou latinisés) constituant le nom scientifique d'un végétal.
Un binom comprend :
un nom de Genre (initiale majuscule) suivi du nom de l'espèce (épithète avec initiale minuscule que Linné nommait en latin nomen triviale).
Le binom latin s'écrit, par convention, en italique.
Ex. : Cardamine heptaphylla.
Si l'emploi de lettres en italique s'avère impossible, il est d'usage de souligner les deux noms.
Ex. : Cephalantera damasonium.

Ce binom latin botanique, institué par Linné dès 1736, a pu être transposée en Zoologie (par Linné lui-même dès 1758) et après plusieurs années de discussion aux plantes cultivées et en Bactériologie au XXe siècle, mais en Virologie cela s'avère plus compliqué.
Binom morphologique
Association de deux mots se retrouvant dans les noms vernaculaires et faisant croire à une association entre plantes et animaux ou plantes et êtres humains. Ex. : Ail des Ours, Oreille d'Homme, Raisin de Renard, etc.
Bisannuelle *
Plante accomplissant tout son cycle (de la germination à la production de graines) en deux ans . C'est le Th2 de Raunkiaer.
______________________
La majorité des bisannuelles de l'Yonne n'ont pas de saison de repos : elles sont sempervirentes ou plus communément dites « persistantes ».
Ex. : Myosotis sylvatica ou Dipsacus pilosus.
Leur phase végétative est souvent en rosette, comme celle de beaucoup de plantes herbacées, et plus rarement elles sont à tige allongée d'emblée (on les dit alors caulescentes d'emblée).
Bois de coeur
C'est le duramen, partie de l'arbre dont les cellules sont mortes mais jouent un rôle de support avec pour point central ce qu'on nomme la moelle. C'est un bois dur et sec, contrairement à l'aubier.
Bourre
Voir débourrement.
Brachyblaste
Rameau très court, non ramifié, à croissance lente et portant les aiguilles de certains Gymnospermes.
Par ex. ci-dessous, brachyblastes d'un mélèze (Larix sp.) visibles après la chute des cônes qui avaient poussé à leur extrémité sur une couronne d'aiguilles.
brachyblastes

Bractée
Une bractée est une feuille associée à une fleur ou à une inflorescence qui peut être très différente des autres feuilles de la même plante.
Clic pour voir une bractée
Bractéole
Écaille située sur le pédoncule d'une fleur.
Bulbe
Organe souterrain à tige courte assurant la survie de certaines plantes vivaces et pouvant être écailleux, tuniqué ou plein.
Bulbille
Grâce aux réserves qu'elle accumule, une bulbille est un organe de multiplication végétative (soit aérien, soit souterrain).

Bulbilles
Bulbilles roses d'Allium oleraceum à la base des fleurs encore vertes à l’intérieur de deux bractées membraneuses formant deux spathes.
C Haut de la page
Calathide
Une calathide est le synonyme désuet de capitule.
Calcicline
Qui pousse sur les sols légèrement calcaires.
Calcicole
Qui croit sur les sols calcaires.
Calice
Enveloppe externe du périanthe d'une fleur constituée des sépales.
Calicule
Second calice formé par des petites folioles extérieures aux sépales.
Cambium
Fine couche de cellules présentes dans les racines et les tiges des dicotylédones vraies et des gymnospermes qui produit le phloème d'un côté et l'aubier de l'autre, et qui est considéré comme un méristème secondaire.
Campanulacée, campanulée, campanuliforme
Se dit d'une fleur en clochette.
Capitule
Inflorescence formée par un plateau élargi, plat ou bombé, entouré d'un involucre de bractées, le réceptacle.
Capitule  Capitules
En son centre et à sa périphérie le plateau présente des fleurons serrés les uns contre les autres et donnant l'impression d'une seule fleur (d'où parfois son nom de pseudanthe).
Capsule
Fruit sec et creux, déhiscent donc non charnu, contenant des graines.
Capsules de buis
Chez les Mousses, la capsule est l'organe contenant les spores.
Carène
Dans la corolle des Fabacées ce sont les deux pétales inférieurs qui sont soudés et qui évoquent la coque d'un navire dans sa partie immergée.
Cariçaie
Prairie dominée par des Cyperaceae du genre des laîches (Carex) ou des souchets (Cyperus).
Caroncule
Excroissance visible sur certaines graines au niveau de leur pore germinatif.
Carpelle
Propre aux Angiospermes, c'est un ensemble de feuilles transformées formant un organe creux dans lequel est enfermé l'ensemble des organes floraux femelles :
- sa partie basse et renflée est nommée ovaire,
- sa partie haute gynécée (ou pistil).
Après la fécondation de l'oosphère contenu dans l'ovule (future graine) lui-même protégé par l'ovaire qui donnera le fruit, la paroi du carpelle se nomme alors péricarpe.

En général, les fleurs ont plusieurs carpelles.

Les Gymnospermes, plantes à ovules nus, n'ont donc pas de carpelle.
Caryopse
Fruit des Poacées dont l'enveloppe est soudée à la graine. Il est plus communément appelé grain. On peut dire qu'il est à la fois fruit et graine.
Casque
Partie supérieure de certaines fleurs protégeant leurs organes reproducteurs, constituée par les sépales et/ou les pétales recourbés vers l'avant de certaines orchidées, d'Aconitum napellus ou des Salvia par exemple.
Cataphylle
Feuille en écaille, comme, par exemple, les feuilles visibles sur les rhizomes des Poacées..
Caulinaire
Est caulinaire tout ce qui concerne la tige d'une plante.
Cespiteux
Poussant en touffe serrée.
Chablis
Arbre renversé par le vent ou par un excès d'humidité.

Chaton
Ensemble de fleurs unisexuées et apétales de très petite taille. Un chaton peut donc être mâle (formé d'étamines) ou femelle (formé de pistils).
Chaume
Tige creuse des Poacées dont la flexibilité est grande, ce qui semble faciliter la dissémination du pollen par le vent.
Chicotin
Suc très amer extrait de certaines plantes et notamment d'une Xanthorrhoeaceae (Asphodelaceae antérieurement à l'APG IV), l'Aloe succotrina All. Le mot "chicotin" serait l'altération de socotrin, de l'arabe suqutri, qui concerne l'île de Soqotra. Cette île, longtemps isolée, avait une flore endémique importante et une grande diversité floristique, étudiée au XIXe siècle par le botaniste écossais Sir Isaac Bayley Balfour (Botany of Socotra, 1888) et encore remarquées en 1985 par le botaniste canadien Quentin Cronk. Ce "sanctuaire floristique" fait partie d'un archipel composé de quatre îles et deux îlots rocheux qui semblent prolonger la corne de l’Afrique. Au XXIe siècle, il est encore exceptionnel de par sa grande diversité de plantes et son taux d’endémisme : 37% des 825 espèces de plantes présentes ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde.

"Chicotin" est aussi le nom du pissenlit pour les Morvandiaux.
Chimie des végétaux
Les végétaux, véritables usines chimiques, en fournissant aux Hommes leurs substances naturelles, leur ont également donné des concepts : ceux de la chimie moléculaire.
Voici quelques mots à comprendre (dont nous empruntons certaines définitions à La chimie nouvelle de P. Laszlo) :

familles chimiques

○ molécule : module unitaire pour toute substance chimique, et donc assemblage d'atomes dans une géométrie bien définie.

pigment

○ peptide : miniprotéine.

○ protéine : enchaînement d'acides aminés.
Chiroptérogamie
Dispersion des grains de pollen par les chauves-souris.
Chloroplaste
C'est un organite propre aux végétaux chlorophyliens qui assure la photosynthèse.
Chrésonyme
Lorsque le nom de l'auteur et la date indiqués à la suite des noms du genre et de l'espèce en latin sont erronés, la combinaison porte le nom de chrésonyme.
Circiné
Enroulé en crosse au stade juvénile.
Cirrhe ou cirre
Un cirrhe est une vrille.
Clade
C'est l'unité de base de la classification phylogénétique des êtres vivants.
Cladode
Rameau modifié ayant l'aspect et les fonctions d'une feuille. Un exemple : celui du fragon.
Cléistogame
Se dit d'une fleur qui reste close et dont la pollinisation ne peut se faire que par autogamie directe, telles les fleurs de la drave printanière, celles de certaines orchidée (Limodorum abortivum) ou violettes, etc.
Coalescence
Adhérence, sans soudure intime, à d'autres organes végétaux de même nature.
Coléoptile
coléoptile et préfeuille
Coléoptile d'une monocotylédone indéterminée
avec la préfeuille ayant percé son apex.
Collet
Généralement situé au ras du sol entre la racine et la tige, c'est une zone de passage entre la partie souterraine et la partie aérienne d'une plante.
Combinaison nomenclaturale
C'est le nom d'une espèce après son transfert dans un autre genre.
Lorsque le nom d'un botaniste suit, entre parenthèse, le binom latin d'une espèce, cela signifie qu'il a le premier appliqué l'épithète de l'espèce mais dans un autre genre.
Le nom de l'auteur de la combinaison actuelle est cité sans parenthèses.
Ex. :
Prunus avium (L.) L.
Logfia minima (Sm.) Dumort.
Myosotis arvensis (L.) Hill
Congénère
Se dit d'un végétal de même genre ou de même espèce qu'un autre.
Corme
Un corme est un organe de réserve souterrain plus plat qu'un bulbe présentant une tige courte entourée de petites écailles, comme par ex. chez Colchicum automnale.
Une corme est le fruit du sorbier.
Cormus
Appareil végétatif des végétaux que l'on disait Cormophytes et que l'on nomme désormais Embryophytes. Le cormus, plus évolué que le thalle, est constitué de racines, de tiges et de rameaux feuillés, édifiés par des méristèmes apicaux.
Corole, anciennement corolle
Enveloppe interne du périanthe, ou plus simplement : ensemble des pétales. Les fleurs apétales n'ont donc pas de corole.
Coronule
Voir paracorolle.
Corymbe *
Inflorescence dont les fleurs pédonculées partent à des hauteurs différentes de leur axe mais parviennent au même niveau.
Cosmétopée végétale
Recueil des usages traditionnels et des plantes employées en cosmétique (à rapprocher de la pharmacopée végétale).
Cotylédon
Feuillet charnu (dit feuille séminale) contenant les réserves nutritives nécessaires au premier développement de la plante et entourant le germe (embryon) des graines. Il est à l'origine des feuilles cotylédonaires, toutes premières feuilles généralement très différentes des feuilles définitives.
Feuilles cotylédonaires du charme
Carpinus betulus

Feuilles cotylédonaires du hêtre
Fagus sylvatica

S'il y a deux feuilles cotylédonaires on parle de plante dicotylédone.

Feuilles cotylédonaires

Ou bien il donnera une gaine et une feuille uniques lorsque la plante est monocotylédone.
Cryptogames
Mot employé aux XIXe et XXe siècles pour qualifier les végétaux ayant des organes reproducteurs peu apparents ou vraiment cachés nécessitant la présence d'eau pour se reproduire.
Cupule
Involucre lisse, écailleux ou épineux, formant une petite coupe qui enveloppe partiellement ou intégralement les fleurs femelles et les fruits des Fagacées et des Bétulacées, antérieurement dénommées Cupulifères.
Cyathe
Typique des fleurs des genres Euphorbia et Chamaesyce (mais nullement de la famille entière des Euphorbiaceae), c'est une coupe formée par des bractées soudées et contenant toujours des glandes nectarifères et des inflorescences minuscules, apétales et unisexuées : mâles réduites à leurs seules étamines et regroupées dans le réceptacle autour d'une seule fleur femelle dont l'ovaire, supère et pédicellé, est souvent visible hors du cyathe (comme ci-dessous avec ses stigmates recourbés) avant de devenir une capsule.
Cyathe d''épurge - Lucy-sur-Cure, juin 2012
Cyathe d'Euphorbia lathyris avec ses quatre glandes cornues.
Cycle de vie
A l'oeil nu nous pouvons remarquer différents cycles de vie des végétaux (annuel, bisannuel, vivace), ces périodes pendant lesquelles se déroule leur vie complète à un niveau morphologique.

Tandis que, ne pouvant être observées qu’au microscope ou à la loupe, ce sont d'autres alternances qui apparaissent au niveau cellulaire ou tissulaire : une alternance de phases (diploïde et haploïde) et une alternance de générations qui n'ont pas forcément de liens entre elles.
Panneau - Galerie de Botanique, MNHN à Paris

Et chez les végétaux peuvent coexister cycle de vie sexué et cycle de reproduction asexué.

Cf. Les cycles de vie des conifères, des fougères, des mousses et des plantes à fleurs, ainsi que les mots zygote et gamète.
Cypsèle
Une cypsèle est le nom donné à l'akène des Astéracées.
Cypsèles
Les cypsèles de Tussilago farfara
  Haut de la page

  
  

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Les définitions des mots suivis d'un astérisque (*) sont extraites de
Promenade botanique sur la Côte des légendes
édité, en décembre 2006, par "Environnement & Patrimoine" 29890 Kerlouan.


Pour en savoir plus :

 Glossaire de terminologie morphologique et organographique de botanique...

Vous n'avez pas trouvé le mot que vous cherchiez ?
Peut-être est-il dans ce Glossaire de botanique




Mise à jour : août 2018   2005 à 2018  fleursauvageyonne