Carotte sauvage, carotte commune
Daucus carota L., 1753 subsp. carota
Tribu des Scandiceae - sous-famille des Apioideae
Famille des Apiaceae (Umbelliferae)

Ordre des Apiales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


Auxerre, L'Ile Brûlée - 12 juillet 2012


Les pétales du pourtour de l'ombelle de Daucus carota
sont toujours plus grands que les autres.


Par contre la petite fleur pourpre au centre de son ombelle
peut être absente lors de ses floraisons tardives.

DAUCUS carota subsp. carota
Carotte sauvage

Dans l'Yonne

  • Très commune.
  • Mode de vie : annuel le plus souvent (contrairement à celui de la carotte cultivée qui est bisannuel).
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • C'est une plante médicinale très visitée par les insectes.
  • Habitat : Cultures, prés maigres, friches.
  • Tailles : 30 à 80 cm   Taille variable.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique et spécifique : du grec ancien daucos

    et du latin carota, noms donnés par les Grecs et les Romains à la carotte, et repris par Linné dans son Species plantarum

Détails caractéristiques

  • Racine plus ou moins épaisse d'odeur caractéristique de carotte, à ne surtout pas confondre avec l'épaisse racine noirâtre et tubérisée de l'aconit napel.
  • Tiges poilues et vertes de bas en haut dégageant elles aussi une odeur de carotte, contrairement aux tiges de la cigüe, Cicuta virosa, apparemment introuvable dans l'Yonne, qui elles sont lisses et maculées de violet.
  • Ses ombelles forment, à leur naissance, comme un nid d'oiseau, puis elles s'épanouissent, d'abord roses, en chapeau plat et redeviennent concaves lors de leur fructification.

  • La ou les fleurs centrales minuscules, pas toujours présentes, de son ombelle d'ombellules varie du rose au pourpre, ce qu'avait déjà noté Charles de l'Escluse (1526-1609) lorsqu'il écrivait dans sa traduction en français de l'Herbarium de Rembert Dodoens (1526-1609) : Les fleurs sont blanches [...] au milieu desquelles se trouve une fleurette ou deux rougeatre tirant sur le noir.
    Plusieurs autres sous-espèces et variétés n'ont jamais cette particularité.
  • Les pétales des fleurs des ombellules du pourtour de l'ombelle sont plus grands que les autres et ces fleurs de couleur bordeaux ou rose avant de s'ouvrir, sont généralement d'un blanc brillant une fois épanouies.

  • Des poils épineux recouvrent les nombreux fruits à deux graines (diakènes elliptiques) et facilitent leur dissémination par les animaux ou les humains.




Une curieuse surprise

  • Son origine est-elle génétique (lusus ?) ou virale (mosaïque ?).

  • À Soucy, en bordure d'un chemin forestier, le 19 juillet 2018 :


Photos © Jean YGNARD

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne