Mélilot blanc
Trigonella alba (Medik) Coulot & Rabaute, 2013
Tribu des Trifolieae - sous-famille des Faboideae
Famille des Fabaceae (Papilionaceae)

Ordre des Fabales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


TRIGONELLA alba (Medik.) Coulot & Rabaute
Mélilot blanc

Dans l'Yonne

  • Assez commun.
  • Mode de vie : bisannuel.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Champs et lieux incultes, bord des chemins, talus.
  • Tailles : 100 à 120 cm   ± 2 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : diminutif latin de trigona, triangulaire. C'est le genre du fenugrec, Trigonella foenum-graecum L., 1753, déjà cité par Linné dans son Systema Naturae de 1744 :

    Trigonella a donc été retenu par règle d'antériorité et est issu d'études récentes de phylogénie moléculaire.
  • spécifique : adjectif latin féminin indiquant la couleur blanche de ses fleurs.

Synonymie récente

  • Melilotus albus Medik., 1787.
    • générique : du grec mèli, miel, et lôtos, lotier : les fleurs de ce genre, abstraction faite de leur inflorescence, ressemblent à celles des lotiers (cf. Lotus corniculatus) et ont une odeur de miel.
    • spécifique : adjectif latin indiquant la couleur blanche de ses fleurs.

    Ce nom semble être toujours d'actualité.


    © Lifemap

    Pourquoi ce désaccord ?
    La petite tête d'un botaniste amateur ne saurait le comprendre !
    Et encore moins, bien entendu, celle d'une botaniste amateure / amatrice ? !!!

    Détails caractéristiques

    • Ses feuilles, pétiolées, sont composées de 3 folioles qui ont un bord faiblement denté, une extrémité tronquée mais avec une pointe minuscule dans l'axe de leur nervure. Glabres sur leur face supérieure, elles sont pubescentes sur leur face inférieure.
    • Ses fleurs blanches sont en épis.
    • Comme le trèfle mais en moins grande quantité que la fève Tonka [une graine qui se trouve, entre autres, en Guyane et qui est celle d'une grande Fabacée, Dipteryx odorata (Aubl.) Willd.] Trigonella alba contient de la coumarine qui lui fait perdre en séchant l'odeur caractéristique de miel qu'elle a dans la campagne icaunaise et lui donne alors un parfum de vanille...
    • Ses fruits sont des petites gousses ovales mucronées.

    Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

    • TRIGONELLA : 3.

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne