Autres familles botaniques
par ordre alphabétique ►

Eudicotyledons / Pentapetalae / Rosids / Fabids

Familles de l'ordre des
Rosales
présentes dans l'Yonne

RhamnaceaeUrticaceae  Rosaceae  CannabaceaeUlmaceae

Rosaceae

Juss., 1789

AmygdaloideaeRosoideae


© Lifemap

Puisque nous ne sommes que des botanistes amateurs, "autochtones" de l'Yonne, c'est arbitrairement que nous avions divisé cette famille en

  • rosacées herbacées (RH)


    Filipendula sp., 30 juin 2012 - Comme par hasard, un genre à part !!!
    Un peu trop ligneux peut-être pour être une herbacée.


  • et en rosacées ligneuses (RL)


    Crataegus monogyna - Bazarnes, 3 mai 2019

Ces Rosacées, herbacées et ligneuses, étaient elles-mêmes divisées, selon leurs types de fruits, en 4 sous-familles comme indiquées ci-dessous et par les lettres A, M, R, S, juste avant leur nom de genre, mais ce nombre semble désormais (en 2022) réduit à 2 sous-familles.

  • A Amygdaloideae avec des drupes.
  • M Maloideae (devenue tribu des Maleae) avec un type de fruits complexes, piridions ou faux-fruits.
  • S Spiraeoideae (devenue tribu des Spiraeae) avec des follicules.
  • R Rosoideae avec des akènes, poly-akènes, drupéoles, cynorrhodons.

Certes, en Botanique, il faut s’intéresser à la position de l’ovaire et au nombre de carpelles ainsi qu’au type de fruit, et même, au XXIe siècle, au nombre de chromosomes de chaque plante.

Cependant, notre classement arbitraire s'inspirait de ce qu'écrivaient Brien A. Meilleur et Eric de Garine : Dans le système botanique scientifique, la catégorie « famille », par exemple, est établie principalement par référence à la morphologie des fleurs et des autres parties reproductives des plantes. Le résultat de cette dernière approche est que les familles botaniques peuvent être composées aussi bien d'arbres que d'herbes (chez les Fabacées ou Légumineuses par exemple), ce qui arrive beaucoup plus rarement pour les taxons supérieurs dans les classifications autochtones.

En 2022, nous avons donc modifier notre classement, tout en conservant cette approche "autochtone" car, même si nous ne sommes pas de bois, la mesure du taux de lignine ne fait pas partie de nos compétences, d'autant plus que la lignosité d'une herbacée est très faible.

H signifiera donc "herbacées" et L prendra le sens de "ligneuses"

juste avant les noms des tribus et des genres des deux sous-familles de l'ordre des Rosales que sont désormais :

AmygdaloideaeRosoideae


Sous-famille des
Amygdaloideae (RL et RH)

Tribus des
| Amygdaleae | Spiraeae | Maleae |


© Lifemap

RL Amygdaleae
  • AL  Prunus avium
  • AL Prunus cerasifera
  • AL Prunus cerasifera f. atropurpurea
  • AL Prunus cerasus
  • AL Prunus domestica subsp. domestica
  • AL Prunus domestica subsp. insititia
  • AL Prunus laurocerasus
  • AL  Prunus mahaleb
  • AL Prunus padus
  • AL  Prunus persica
  • AL Prunus serotina
  • AL  Prunus spinosa
  • AL Prunus virginiana
  • AL Prunus x fruticans

RH Spiraeae
  • SH Aruncus dioicus (pas revue depuis L.G. Mérat en 1778 !)
  • SH Spiraea japonica
  • SH Spiraea salicifolia

RL Maleae (ex-Maloideae)


© Lifemap

  • ML Cydonia oblonga
  • ML Pyracantha coccinea (pas vu depuis 1883)
  • ML Pyrus communis
  • ML Pyrus communis subsp. communis
  • ML Pyrus communis subsp. pyraster
  • ML Pyrus cordata

Les Sorbus en France :
caractères botaniques et généralités en 1993 par N. Drapier

Sous-famille des
Rosoideae (RL et RH)

(de circonscription encore incertaine)

| Rosoideae incertae sedis |

| Tribus | et genres herbacés des Rosoideae


© Lifemap

RH Rosoideae incertae sedis
un genre "à part" : Filipendula

RL Rosoideae incertae sedis
ligneuses


Ci-dessus : une rose solitaire (Rosa sp.) vue le 24 juin 2022 à St-Georges-sur-Baulche.

  • RL Rosa acharii (pas vue depuis 1868)
  • RL Rosa agrestis
  • RL  Rosa arvensis
  • RL  RL Rosa canina
  • RL Rosa corymbifera
  • RL Rosa deseglisei
  • RL Rosa dumalis
  • RL Rosa elliptica
  • RL Rosa foetida (pas vue depuis 1868)
  • RL Rosa gallica
  • RL Rosa micrantha
  • RL Rosa obtusifolia (pas vue depuis 1900)
  • RL Rosa rubiginosa
  • RL Rosa sherardii
  • RL Rosa spinosissima subsp. spinosissima (autonyme)
  • RL Rosa squarrosa
  • RL Rosa stylosa
  • RL Rosa subcollina
  • RL Rosa tomentosa
  • RL Rosa trachyphylla (pas vue depuis 1874)

-- Avec un genre complexe, celui des Rubus, un genre capable d’apomixie (multiplication asexuée) ce qui le rend polymorphe et très difficile à classer.


Ci-dessus : une ronce (Rubus sp.) vue le 21 juin 2011
avec ses fleurs et ses fruits charnus (en formation) regroupés en polydrupes.


Sur les 52 espèces de Rubus (ronces) répertoriées dans l'Yonne, nous ne citerons que :

- 5 espèces à reproduction sexuées

- 5 espèces à reproduction apomictique

  • RL Rubus adornatus
  • RL Rubus discolor
  • RL Rubus fruticosus
  • RL Rubus geniculatus
  • RL Rubus pruinosus

RH Rosoideae herbacées

Tribus des
| Colurieae | Potentilleae/Potentilleae insertae sedis | Potentilleae/Fragariinae| Sanguisorbeae/Sanguisorbinae |Sanguisorbeae/Agrimoniinae |

RH Colurieae/Geum

RH Potentilleae/Potentilleae incertae sedis

RH Potentilleae/Fragariinae
  • RH Alchemilla filicaulis
  • RH Alchemilla xanthochlora (pas vue depuis 1873)
  • RH Aphanes arvensis
  • RH Aphanes australis
  • RH Fragaria moschata
  • RH  Fragaria vesca
  • RH Fragaria viridis
  • RH Fragaria viridis subsp. viridis
  • RH Fragaria x ananassa

RH Sanguisorbeae/Sanguisorbinae

RH Sanguisorbeae/Agrimoniinae



RhamnaceaeUrticaceae  Rosaceae  CannabaceaeUlmaceae



Autres familles botaniques par
ordre alphabétique ►


Mise à jour : mai 2022
 2005 à 2022  fleursauvageyonne