L'Yonne 

Une rivièreUn départementSols et paysagesAltitudes et relief
ClimatVentsThigmomorphogénèseHerboriserColette


Photo © Claire Martin-Lucy, Blannay, 3 avril 2022

Fleurs de pêcher, Prunus persica (L.) Batsch, 1801,
une Rosaceae de la sous-famille des Amygdaloideae
et de la tribu des Amygdaleae.

Sols et paysages de l'Yonne

Une norme ISO 25177:2008 constitue un guide pour la description du sol de toutes ces zones géologiques... mais un botaniste amateur pourra, après s'être intéressé aux processus de la pédogénèse, emprunter de nombreux chemins paisibles pour se fier à sa vue, à son odorat, à son toucher... avant de découvrir les paysages du département, des paysages changeants au nord de la Bourgogne et du du massif du Morvan.

Altitudes et relief de l'Yonne

  • des altitudes peu élevées comme par exemple :
    • 56 m vers Pont-sur-Yonne, au nord
    • 75 m à Sens
    • 94 m à Saint-Julien-du-Saut
    • 96 m à Auxerre
    • 102 m à La Cour-Barrée
    • 112 m à Pontigny
    • 117 m à Vaux
    • 119 à 240 m à Cerisiers
    • 155 m à Saint-Martin-du-Tertre où les pelouses sèches à Orchidacées dominent la vallée de l'Yonne
    • 171 m à Saint-Georges-sur-Baulche
    • 174 m environ à Mailly-le-Château, où vous pourrez découvrir :

    la Réserve naturelle du Bois du Parc

    • 202 m à Coulanges-la-Vineuse
    • 208 m à Avallon
    • 212 m à Saint-Fargeau
    • 318 m à Molesmes
    • 339 m sur l'éperon rocheux de Vézelay où le vignoble, orienté sud/sud-est, se situe entre 190 et 330 m d’altitude :



    Vézelay, 19 janvier 2022

    • 451 à 609 m du côté de Quarré-les-Tombes,
      où il neigeait le 4 mai 2019 :



    Forêt au Duc (à proximité du Rocher de la Pérouse)

  • un relief de "cuestas" (en bordure du sud-est du Bassin parisien) avec son alternance de bancs calcaires résistants et de marnes altérables, où alternent, du nord-ouest au sud-est, comme le montre la carte très schématique suivante :
    1. craies constituées de milliards de coccolithes,
    2. argiles et sables,
    3. calcaires et marnes,
    4. grès et granites.

1.

avec :
- placages argileux, dans le Gâtinais bourguignon et dans le Sénonais (forêt domaniale de Vauluisant, plus communément appelée forêt de Lancy)
- limons sur sol crayeux dans la Champagne sénonaise au nord de Sens et de Villeneuve l'Archevêque comme à Compigny


- placages argilo-siliceux dans le pays d'Othe, aux sols perméables, au sud de la Vanne

- la limite sud du pays d'Othe est marquée par le rebord calcaire d'une cuesta du crétacé supérieur sur les fortes pentes orientées est/nord-est de laquelle se développe une végétation de friches et de pelouses sèches comme dans la vallée d'Ervaux à Bellechaume

2.

en Champagne humide (Migennois et Florentinois), aux sols imperméables.

Auxerre et Saint-Georges-sur-Baulche se situent ainsi à la frontière entre les zones crétacées au Nord (1. et 2.), et jurassiques au Sud (3.) avec des terrains calcaires caillouteux propices à la vigne.

3.

- Calcaires du Plateau bourguignon de l'Auxerrois, du Chablisien et du Tonnerrois,

aux sols généralement perméables, formant des terroirs particuliers nommés "climats" variant, comme à Chablis, par leur exposition, leur inclinaison, leur altitude, la nature de leur sol et de leur sous-sol dit Kimméridgien, datant d'environ 155,7 à 150,8 millions d'années et renfermant de grandes quantités de minuscules huîtres fossiles : les Nanogyra (Palaeogyra) virgula (nommées Exogyra virgula jusqu'en 2015).

C'est au mois de juin que fleurissent les vignes cultivées (Vitis vinifera L., 1753) dont les inflorescences en grappes ont

  • des petites fleurs hermaphrodites qu'elles conservent même quand elles s'échappent, grâce aux oiseaux, pour devenir V. vinifera subsp. vinifera

(contrairement à la vigne sauvage, Vitis vinifera subsp. sylvestris, plante dioïque strictement protégée dite "lambrusque vraie").

  • une odeur vespérale si merveilleuse par temps doux avant de devenir grappe de raisin

et d'être transformées en Art par les ouvriers viticoles qui travaillent au cœur du vignoble tout au long de l'année et auxquels rend hommage un petit livre d'art photos poésies :


© février 2016 - ISBN 978-2-9555685-0-7

- Calcaires de l'Oxfordien, un sous-sol d'environ 160 millions d'années : bioclastique, compact ou à chailles (concrétions de silex noyées dans la masse de calcaire) renfermant des ammonites, mais à Vermenton, où la vigne est en train de réapparaître, les couches de calcaire très fin et très dur et celles de marne ne sont pas fossilifères.
- Calcaires du plateau de la Forterre (où l'on trouve la pierre de la carrière d'Aubigny à Taingy).

4.

où se trouvent les régions humides
- de la "Terre plaine", au centre, avec ses marnes, entité de transition entre le Morvan granitique et le sol d'abord argilo-calcaire du Plateau bourguignon
- et de la Puisaye à l'Ouest (où l'on trouve des grès ferrugineux, recouverts pendant l'Eocène par des dépôts d'argile et de sable à silex.


dans le Morvan avallonnais au sol imperméable où le 1er mai 2021 fleurissaient

Hyacinthoides non-scripta
Polygonatum multiflorum
Stellaria holostea

Photo © Claire Martin-Lucy
-------------


Morvan avallonnais, début décembre 2018
Photo © Claire Martin-Lucy


des rivières principales que sont Yonne (avec ses alluvions de sables à graviers et galets, etc.), Vanne, Armançon (avec ses sables et graviers calcaires de petite taille), Serein (avec ses galets du Morvan et argiles du Lias en amont de Noyers puis ensuite sables et graviers en aval), Cousin, Cure (avec ses sables et graviers granitique en amont de Vermenton).


Salix babylonica L., 1753



Chanté loin de l'Yonne... Le saule penché sur le ruisseau regarde silencieux l'eau qui coule. Dans ce monde de rêve où toute chose va, vient et disparaît, le saule, la tête penchée pleure pendant que l'eau joyeuse suit son courant.


Soyez les bienvenu(e)s
dans et sur l'Yonne
.

Une rivièreUn départementSols et paysagesAltitudes et relief
ClimatVentsThigmomorphogénèseHerboriserColette


Mise à jour : mai 2022
  2005 à 2022  fleursauvageyonne