Autres familles botaniques
par ordre alphabétique ►

Eudicotyledons / Pentapetalae / Asterids / Campanulids

Familles de l'ordre des
Apiales
présentes dans l'Yonne

ApiaceaeAraliaceae


© Lifemap

Apiaceae

Lindl., 1836.
(classiquement Umbelliferae)

Dans l'Yonne on trouve deux sous-familles : Apioideae et Saniculoideae

Pour identifier correctement une Apiaceae, la plante entière est très souvent et même parfois absolument nécessaire : racine, fleurs -à 5 pétales-, fruits -des diakènes-.

Bien que les Apiaceae aient des fleurs insignifiantes ou très petites et des rayons (c'est-à-dire des axes qui portent les ombellules de leurs ombelles composées) en nombres très variables, leurs inflorescences sont très complexes.

Souvent l'épanouissement des fleurs du centre des ombelles n'a pas lieu en même temps que celui des fleurs de leur périphérie.

Les fleurs des Apiaceae ont la particularité d'avoir des stylopodes, organes désormais pris en compte par les clés de détermination qui peuvent vous aider si vous aimez ce genre d'outil à entrées multiples... Selon l'espèce, ces stylopodes varient beaucoup en forme, taille, couleur et sécrétion nectarifère. Le nectar sera mangé, comme le pollen, par des Hyménoptères ayant un appareil buccal de type broyeur du groupe des Guêpes.


Lucy-sur-Cure, 26 août 2021


Stylopodes

 sous-famille des Apioideae et ses tribus
  • Silaum silaus - Sinodielsia Clade ?
    Ce clade est-il l'équivalent d'une tribu ?


    © Lifemap

    Silaum silaus est un membre d'une des tribus de l'Apioid superclade
    à ajouter sur le tableau ci-dessous. Il a son code-barre ADN K000695930 tout comme les invertébrés marins !!!
    Notre ignorance nous avait fait imaginer des botanistes-robots ou des robots-botanistes susceptibles de l'identifier avec un simple bout de feuille ou de racine, ou quelques grains de pollen... comme un criminel puisque Pl@ntNet permet déjà sa reconnaissance faciale, telle celle des "personnes d'intérêt".
    Mais nous n'avions pas imaginé que ce type d'identification botanique est déjà devenue une routine, notamment dans l'industrie cosmétique.
    C'est ce que le genre Ulex de l'ordre des Fabales nous a révélé. L’identification d’un échantillon de plante grâce à la phylogénie génétique de sa biomasse permet le placement de cet échantillon dans la classification botanique sur un arbre phylogénétique sans la nécessité de connaissances approfondies du taxon concerné.
Sous-famille des Apioideae
BupleureaeApioid superclade
Careae Pyramidoptereae
Oenantheae SelineaeApieae
Sinodielsa CladePimpinelleae
ScandiceaeTordylieae Coriandreae
Conium clade
Cliquer sur un nom de TRIBU pour accéder aux noms d'espèces

Apioideae / Bupleureae
Apioideae / Oenantheae

Apioideae / Scandiceae

et son énigme, parfois absente d'ailleurs, variable car sans doute sensible au pH du milieu où elle fleurit, et pleine d'anthocyanines : la (ou les) petite(s) fleur(s) centrale(s), plus ou moins pourpre(s) et plus ou moins solitaire, de son ombelle.

Daucus carota L., 1753


Scandix pecten-veneris - Arcy-sur-Cure, 29 avril 2019


Apioideae - Apioid superclade / Careae
Apioideae - Apioid superclade / Pyramidoptereae
Apioideae - Apioid superclade / Selineae
Apioideae - Apioid superclade / Apieae
  • Ammi majus
  • Anethum graveolens
  • Apium graveolens
  • Foeniculum vulgare
  • Foeniculum vulgare subsp. vulgare (autonyme)
  • Petroselinum crispum
Apioideae - Apioid superclade / Sinodielsia clade
Apioideae - Apioid superclade / Pimpinelleae
Apioideae - Apioid superclade / Tordylieae


Heracleum sphondylium - Lisière de la Forêt domaniale de Soucy et Voisines, 6 juillet 2018

Apioideae - Apioid superclade / Coriandreae
Apioideae - Apioid superclade / Conium clade

 sous-famille des Saniculoideae

Araliaceae

Juss., 1789

En Asie, c'est la famille du Ginseng.



ApiaceaeAraliaceae



Autres familles botaniques par
ordre alphabétique ►


Mise à jour : juin 2022
  2005 à 2022  fleursauvageyonne