Aristoloche clématite,
sarrazine
Aristolochia clematitis L., 1753
Famille des Aristolochiaceae

Ordre des Piperales / Magnoliidae / Mesangiospermae

Pour en savoir plus

ARISTOLOCHIA clematitis L.
Aristoloche clématite, sarrazine

Dans l'Yonne

  • Rare
  • Mode de vie : vivace grâce à son rhizome.
  • Période de floraison : Mai-Juin_Juillet.
  • Habitat : Vignes, bords des chemins, sur sols calcaires et alluvions.
  • Tailles : 20 à 90 cm   en tube de ± 3cm cachant un gynostème formé de 6 étamines soudées au style par leurs anthères.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ancien άριστη (aristi), excellent, et λοχεία (lokheia), accouchement, ayant donné "lochies", terme d'obstétrique pour l'écoulement utérin naturel ayant lieu après l'accouchement, en raison de l'usage médicinal des racines de plusieurs plantes de ce genre censées faciliter l'accouchement ou être emménagogues.
  • spécifique : du latin clematitis

    à ne pas confondre avec les noms de deux autres plantes :

Détails caractéristiques

  • Ses graines sont toxiques et donc ses fruits également qui les contiennent, et qui sont des capsules pendantes, à 6 loges, contenant chacune une rangée de graines plates à placentation axile. Elles se fendant par 6 valves. Comme toute la plante d'ailleurs, ces fruits et graines contiennent des acides aristolochiques pouvant entraîner des insuffisances rénales.

 
Laroche, 26 juillet 2009

  • Ses tiges sont dressées.
  • Ses feuilles échancrées et en forme de coeur présentent des nervures saillantes sur leur face inférieure.

  • Ses fleurs en forme de tête de serpent en verticille autour de la tige sont hermaphrodites et protogynes. Leur calice forme une espèce de cornet sans aucun pétale, renflé à la base.

  • Leur odeur de chair décomposée attire les insectes pollinisateurs, des mouches, emprisonnées par des poils orientés vers le bas le long du réceptacle, qu'elles ne libèrent, chargées de pollen, qu'après la maturation des anthères et le flétrissement des poils. Ceci leur vaut le qualificatif de fleurs sapromyophiles.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ARISTOLOCHIA : 1.

Mise à jour : avril 2022   2005 à 2023  fleursauvageyonne