Matricaire sans ligules,
matricaire fausse-camomille
Matricaria discoidea DC., 1838
Tribu des Anthemideae - sous-famille des Asteroideae
Famille des Asteraceae (Compositae)

Ordre des Asterales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  

  

MATRICARIA discoidea L.
Matricaire sans ligules, matricaire fausse-camomille

Dans l'Yonne

  • Commune.
  • Mode de vie : annuel.
  • Période de floraison : Mai-Juin-Juillet-Août-Septembre-Octobre.
  • Naturalisée (originaire d'Amérique du Nord).
  • Habitat : Rues fréquentées des villes et des villages, terrains vagues, cultures.
  • Tailles : 20 à 40 cm   5 à 9 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du latin matrix avec le suffixe -aria signifiant "qui concerne". Les matricaires étaient utilisées lors des troubles de la menstruation et lors de l'accouchement.
  • spécifique : du grec δισκοειδης, discoïde, qui a la forme d'un disque.

Synonymie récente

  • Chamomilla suaveolens (Pursh) Rydb., 1916

Détails caractéristiques

  • Ses capitules n'ont pas de ligules, seulement des fleurons tubulés dont la couleur souvent jaune verdâtre donne l'impression de fleurs fanées.
  • Leur involucre présente plusieurs rangées de bractées ovales de couleur claire en bordure.
  • Découpées en fines lanières, ses feuilles, froissées, dégagent une forte odeur aromatique bien qu'elles soient glabres.

  • Ses fruits sont des akènes contenant des graines qui résistent aux piétinements, raison pour laquelle on la trouve souvent sur les chemins, dans des décombres, des terrains en friches et même des potagers.
  • Sans fleurs ligulées, cette plante n'avait pas de propriétés médicinales reconnues, d'où son nom de "fausse-camomille".

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • MATRICARIA : 2.

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne