Picride fausse Vipérine
Helminthotheca echioides (L.) Holub, 1973
Tribu des Cichorieae - sous-tribu des Hypochaeridinae
Sous-famille des Cichorioideae
Famille des Asteraceae (Compositae)

Ordre des Astérales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae

Pour en savoir plus


Courbevoie (Hauts de Seine) - 31 octobre 2022

HELMINTHOTECA echioides (L.) Holub
Picride fausse Vipérine

Dans l'Yonne

  • Commune
  • Mode de vie : bisannuel
  • Période de floraison : Juillet-Août-Septembre-Octobre

  • Habitat : Friches, décombres, bords des chemins,
    sur sols argileux calcaires.
  • Tailles : 30 à 80 cm   ± 20mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec έλμινθες (helminthesse), ver parasite, et ωοθήκη (othiki), ovaire. Plante dont les ovaires ressemblent à des vers.
  • spécifique : du grec οχιά, vipère. Ses bractées extérieures, pustuleuses et triangulaires, étant considérées comme ressemblant à une tête de vipère, d'où le suffixe -oides et le qualificatif français de "fausse vipérine", peut-être pour ne pas la confondre avec la vipérine commune ?

Synonymies récentes

  • Picris echioides L., 1753
  • Helminthia echioides (L.) Gaertn., 1791

Détails caractéristiques

  • C'est une plante que les botanistes qualifient d'hispide car couverte de soies robustes (rappelant celles d'une Boraginacée comme la vipérine commune).
  • Ses feuilles basales sont en rosette.


Courbevoie (Hauts de Seine) - 1er novembre 2022

  • Sa tige, aux poils terminés par des petits crochets, est du genre collante et même piquante.


Courbevoie (Hauts de Seine) - 31 octobre 2022

  • Ses feuilles aux marges hérissées de poils durs sont couvertes de pustules blanchâtres sumontées d'un poil dur.

  • Ses feuilles caulinaires sont embrassantes, velues (voire piquantes) et pustuleuses.

  • Ses bractées de l'involucre sont poilues, les supérieures fines et pointues, les inférieures en coupe à 5 lobes triangulaires pointus eux aussi.


Courbevoie (Hautes-de-Seine), 31 octobre 2022

  • Ses fleurons, tous ligulés, sont disposées en grand nombre dans des capitules, entourés par deux rangées de bractées : les extérieures, épineuses, sont au nombre de trois à cinq et les intérieures qui sont en grand nombre, étroites et linéaires, et qui présentent des poils d'ancrage.

  • Chaque fleuron, que l'on nomme ligule, est formé de cinq pétales soudés de couleur jaune vif, cinq étamines sont soudées par leurs anthères en un tube traversé par un style bifide.

  • Ses fruits sont des akènes jaunâtres ou rougeâtres de 5 à 7 mm, ridés transversalement, prolongés en un fin bec, plus long qu'eux et portant un pappus de soies capillaires plumeuses.

  • Elle peut être sujette à une anomalie, la fasciation.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • HELMINTHOTHECA : 1.

Mise à jour : janvier 2023   2005 à 2023  fleursauvageyonne