Hépatique à trois lobes, trinitaire
Hepatica nobilis (L.) Schreb., 1771
Tribu des Anemoneae - sous-famille des Ranunculoideae
Famille des Ranunculaceae

Ordre des Ranunculales
Magnoliopsida pour Catalogue of Life / Mesangiospermae pour Lifemap

   Pour en savoir plus
  

HEPATICA nobilis (L.) Schreb.
Hépatique à trois lobes, trinitaire

Dans l'Yonne

  • Rare.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Mars-Avril.
  • Habitat : Sous-bois clairs généralement, sur calcaire.
  • Tailles : 10 à 20 cm   15 à 25 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • spécifique : du grec ηπατικός (ipatikós), relatif au foie, en raison de ses feuilles lobées.
  • générique : nobilis, adjectif latin employé par Linné dans son Hortus Cliffortianus



    et repris par Johann Christian Daniel von Schreber dans son Spicilegium florae Lipsicae

Synonymie récente

  • Anemone hepatica L., 1753 (ce binom étant son basionyme)

Son nom générique vient du grec άνεμος (anemos), le vent, parce que la fleur s'ouvre au moindre vent ou tout simplement du latin anemone, nom de fleur déjà employé par Pline l'Ancien.

C'est la première des anémones citées par Linné dans son Species plantarum

Détails caractéristiques

  • C'est une plante considérée comme légèrement vénéneuse car elle contient un peu de proto-anémonine. Considérée comme cicatrisante, astringente et diurétique, elle est donc à utiliser avec précaution surtout en usage interne.
  • Ses fleurs solitaires sont parfois roses ou blanches.
  • Elles sont entourées d'un involucre à trois folioles.
  • L'envers de ses feuilles est rougeâtre.
  • Les fourmis disséminent ses graines.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne