Euphorbe de Séguier
Euphorbia seguieriana Neck., 1770
Sous-famille des Euphorbioideae
Famille des Euphorbiaceae

Ordre des Malpighiales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


Paron et Natura 2000 de Pont sur Vanne-Chigy en 2015 - Photo © Jean Paul Brulé - AIB

EUPHORBIA seguieriana Neck.
Euphorbe de Séguier


Dans l'Yonne

  • Très rare (4 stations au nord de l'Yonne)
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Prairies, pelouses, sur alluvions calcaires (selon Poinsot) mais également sur terrain caillouteux selon l'Atlas de la Flore sauvage de Bourgogne.
  • Tailles :  20 à 60 cm
    Ses inflorescences sont en cyathes

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : plante découverte par Juba II (52 av.JC-23 ap.JC), roi berbère de Maurétanie.

    Savant et écrivain, il la décrivit et la dédia à son médecin grec Euphorbe.
  • spécifique : Noël Martin Joseph de Necker (1730-1793) dédie cette plante à l'érudit botaniste nîmois Jean-François Séguier (1703-1784).

Détails caractéristiques

  •  Son latex contient des substances vénéneuses et il faudrait surtout ne pas se frotter les yeux avant de se laver les mains après l'avoir cueillie, tout comme après avoir touché d'autres Euphorbes.
  • Ses tiges minces et dures.
  • Ses feuilles dressées, épaisses, linéaires, atténuées en mucron.
  • Ses ombelles de 6 à 15 rayons, 1 à 3 fois bifurqués.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne