Pétasite des Pyrénées, pétasite odorant,
héliotrope d'hiver
Petasites pyrenaica (L.) G.López, 1986, comb. nov.
Tribu des Senecioneae - sous-familles des Asteroideae
Famille des Asteraceae (Compositae)

Ordre des Asterales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus

Capitules sans doute femelles,
avec fleurons tubulés stériles centraux et ligulés périphériques

PETASITES pyrenaica (L.) G.López
Pétasite des Pyrénées, pétasite odorant, héliotrope d'hiver

Dans l'Yonne

  • Plante dioïque très rare, considérée comme introduite
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Vers le 15 décembre
  • Habitat : Originaire d'Afrique du Nord et de Sicile,
    cette plante s'est naturalisée sur tous types de sols.
  • Tailles : 15 à 30 cm   ± 10 mm, que ces capitules soient mâles avec fleurons tubulés au centre et ligules stériles périphériques, ou femelles avec fleurons tubulés stériles au centre et ligules à ovaires infères à la périphérie.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec πέτασος (petasos), chapeau, parasol. Une allusion à la forme des feuilles.
  • spécifique : comme pour les plantes cultivées, Linné se serait-il trompé d'origine géographique ?
    Quant à Ginés Alejandro López González il lui donne le nom de P. pyrenaica dans les Anales Jard. Bot. Madrid 42: 323. 1986.

Généralités

  • Classiquement, c'était une Corymbifère.

Détails caractéristiques

  • Sur son rhizome se trouvent des feuilles basales qui apparaissent en même temps que les fleurs mais disparaissent lorsque l'hiver est trop froid.
  • Les fleurs sont réunies en capitule au bout d'une tige florifère droite, striée, velue, de ± 30 cm.
  • Les fleurs ont un parfum de vanille ou d'héliotrope.
  • Les fruits sont des akènes.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne