Orchis pyramidal
Anacamptis pyramidalis (L.) Rich., 1817
Tribu des Orchideae - Sous-famille des Orchidoideae
Famille des Orchidaceae

Ordre des Asparagales
Petrosaviidae / Liliopsida (Monocots) / Mesangiospermae

Pour en savoir plus Autres Orchidacées 


Lucy-sur-Cure, 20 mai 2023


Lucy-sur-Cure, 26 mai 2023


Lucy-sur-Cure, 24 mai 2022


Lucy-sur-Cure, 24 mai 2022

ANACAMPTIS pyramidalis (L.) Rich.
Orchis pyramidal

Dans l'Yonne

  • Espèce courante.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Mai-Juin.
  • Habitat : Pelouses, sols calcaires.


Druyes-les-Belles-Fontaines, 6 juin 2009

  • Taille : 20 à 50 cm

Origine supposée des noms

  • générique : du grec ανακάμπτω (anakamto), rebondir, latinisé dès le Ve siècle de notre ère en anacamptos, -on, et, selon Jean-Jacques Rousseau, terme également employé en musique pour indiquer une suite de notes allant de l'aigu au grave dans la Grèce antique. Les Anacamptis présentent la particularité d'avoir leurs pollinies situées à la base de leur labelle.
  • spécifique : en raison de la silhouette de certains individus.

Détails caractéristiques

  • C'est une orchidacée sans nectar ce qui ne l'empêche pas d'attirer les papillons qui la polliniseront.


Photo © Christine Richard, juin 2019

  • Sa forme et sa couleur, dans l'Yonne comme ailleurs, peuvent aller de cône à cylindre et d'une forte intensité colorée à presque blanc. La longueur de ses éperons est elle aussi très variable.


Saint-Moré, juin 2010

  • Ses fruits sont des capsules, formées à partir des carpelles, qui s'ouvrent par trois valves.


Lucy-sur-Cure, 26 juin 2023

  • Ses graines sont minuscules et doivent rencontrer un champignon microscopique pour pouvoir germer.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre


Photo © Gérard OLIVIER