Mélilot élevé
Trigonella altissima (Thuill.) Coulot & Rabaute, 2013
Tribu des Trifolieae - sous-famille des Faboideae
Famille des Fabaceae (Papilionaceae)

Ordre des Fabales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  

Forêt de Rougeau (Seine-et-Marne), octobre 2020

TRIGONELLA altissima (Thuill.) Coulot & Rabaute
Mélilot élevé

Dans l'Yonne

  • Commun
  • Mode de vie : bisannuel
  • Période de floraison : Mai-Juin-Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Lieux frais, chemins en bordure des rivières en zones urbaines ou péri-urbaines, talus.
  • Tailles : 50 à 150 cm   ± 5 sur 7 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : diminutif latin de trigona, triangulaire. C'est le genre du fenugrec, Trigonella foenum-graecum L., 1753, déjà cité par Linné dans son Systema Naturae de 1744 :

    Trigonella a donc été retenu par règle d'antériorité et est issu d'études récentes de phylogénie moléculaire.
  • spécifique : superlatif de l'adjectif altus au féminin.

Synonymie récente

  • Melilotus altissimus Thuill., 1799.
    Nom générique : du grec μέλι (mèli), miel, et λωτός (lôtós), lotier. Les fleurs des espèces de ce genre ressemblent à celles des lotiers (Cf. Lotus corniculatus) et ont une odeur de miel.

Ce nom de Melilotus semble être toujours d'actualité.


© Lifemap

Pourquoi ce désaccord ?
La petite tête d'un botaniste amateur ne saurait le comprendre !
Et encore moins, bien entendu, celle d'une botaniste amateure / amatrice ? !!!

Détails caractéristiques

  • Son port dressé avec des fleurs et des fruits généralement pendants.
  • Ses feuilles présentent des folioles obtuses, dentées, de formes variables : ovales au niveau inférieure, plus oblongues lorsqu'il s'agit des feuilles caulinaires.
  • Ses fruits contenant 1 ou 2 graines sont pubescents avec un style persistant.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • TRIGONELLA : 3.

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne