Inule aunée, grande aunée
Inula helenium L., 1753
Tribu des Inuleae - sous-famille des Asteroideae
Famille des Asteraceae (Compositae)

Ordre des Astérales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus

INULA helenium L.
Inule aunée, grande aunée


Dans l'Yonne


Seignelay, 14 juillet 2018 © Daniel Bourget

  • Assez rare,
    bien que naturalisée depuis longtemps, son origine étant l'Asie centrale.
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Juillet-Août-Septembre
  • Habitat : Haies, bord des ruisseaux.
  • Tailles : 100 à 150 cm   Capitules de 60 à 80 mm


Seignelay, 14 juillet 2018 © Daniel Bourget

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : Inula était déjà le nom de l'aunée pour Horace (65-8 av. J.-C.) et Pline l'Ancien (23-79).
  • spécifique : du latin helena
    nom donné dans l'Antiquité à une étoile peut-être de la constellation du Cygne, (la légende de Jupiter et de Leda évoquant l'oeuf d'où naquit Hélène), et utilisé par Linné pour nommer un genre d'Asteraceae, celui des Helenium. La présente Inula lui rappelait peut-être Helenium automnale.

Détails caractéristiques

  • C'est grâce à ses rhizomes que le chimiste allemand Heinrich Rose a identifié, en 1804, les fructanes, polymères de fructose hydrosolubles, auxquels il donne le nom d'inuline.
    Pour les herboristes ses racines et ses rhizomes épais et foncés, considérés comme "parties souterraines", font partie de la Liste A des plantes médicinales utilisées traditionnellement. Ils auraient une odeur d'iris ou de violette et sont désormais identifiés comme pouvant avoir également des usages alimentaires et/ou condimentaires, ainsi que tinctoriaux (donnant une coloration bleue).
  • Sa tige droite et ferme est pubescente.
  • Ses feuilles alternes qui peuvent mesurer jusqu'à 80 cm sont légèrement cotonneuses sur leur face inférieure.
  • Son involucre présente de larges bractées ovales.


Seignelay, 14 juillet 2018 © Daniel Bourget

  • Ses fleurs ont des propriétés tinctoriales et donnent une teinte jaune.
  • Ses fruits sont des cypsèles à aigrette roussâtre.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • INULA : 7.


Seignelay, 14 juillet 2018 © Daniel Bourget

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne