Bédéguar ou bédégar
Son agent causal est un Cynips :
Diplolepis rosae (Linnaeus, 1758)
un hyménoptère de la famille des Cynipideae

Pour en savoir plus Autres cécidies ou galles

Bédéguar

Dans l'Yonne

  • Très commun
  • Période d'apparition du Bédéguar : Avril-Mai-Juin
  • Habitat : Rosa canina.
  • Taille : 2 cm à 5 cm comme ci-dessus.


Dans l'Yonne, le 3 juin 2011


Dans l'Aube, le 19 janvier 2021

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • Baadaaward, mot persan signifiant "emportée par le vent" (telle une chevelure à laquelle ressemble cette gale), écrit au Moyen Age sous la forme bédéguard et actuellement bédéguar ou bédégar.

Détails caractéristiques

  • D'abord verte, cette gale prend une couleur rouge, puis brun-rouge quand le rosier des chiens perd ses feuilles.
  • Une coupe longitudinale montrerait en son centre de nombreuses loges occupées par des larves de DIPLOLEPIS rosae, le Cynips du rosier, comme celle-ci, et par celles de son parasite habituel, Torymus bedeguaris L.
    C'est donc une galle dite pluriloculaire.
  • Diplolepis rosae se reproduit par parthénogenèse thélytoque permanente : les femelles engendrent des femelles, et les mâles sont complètement absents.

→ 

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne