Narcisse des poètes
jeannette blanche
entre autres noms répertoriés en français
Narcissus poeticus L., 1753
Famille des Amaryllidaceae

Ordre des Asparagales
Petrosaviidae / Liliopsida (Monocots) / Mesangiospermae

---  Espèce protégée en Région Bourgogne ---
  Pour en savoir plus  
  


Photo AIB © Marc Douchin, avril 2012

NARCISSUS poeticus L.
Narcisse des poètes, jeannette blanche

Dans l'Yonne

  • Très rare.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Mars-Avril.
  • Habitat : Prairies humides sur sols calcaires.
  • Tailles :  30 à 50 cm
     40 à 60 mm. Corolle de 30 à 40 mm de long.

Origine supposée des noms

  • générique : nom dérivé du grec ancien νάρκη (narké), engourdissement, torpeur.
    Déjà décrit avant notre ère par Théophraste dans son Περὶ φυτῶν ἱστορία (Perí fytón istoría), sous le nom de νάρκισσος (narkissos), le narcissus de Pline la Naturaliste avec des fleurs, même les moins odorantes, qui produisent un assoupissement douloureux.
  • spécifique : adjectif latin signifiant poétique.

Détails caractéristiques

 Sa toxicité
surtout au niveau de son gros bulbe ovale, est due à des alcaloïdes comme la galantamine, la nivalidine ou la narcissine, sans oublier la présence d'oxalate de calcium dans ses parties aériennes.

  • Son gros bulbe donne des bulbilles avant de disparaître.
  • Trois à cinq feuilles dressées.
  • Tige florifère un peu aplatie.
  • Avant leur ouverture, ses boutons floraux sont enveloppés et protégés dans une fine spathe constituée d'une bractée nervurée restant enroulée autour de la base de la fleur ouverte. À mesure que le bourgeon se développe, la spathe se divise longitudinalement.
  • Ses tépales d'un blanc pur.
  • Le parfum de sa paracorolle jaune bordée de pourpre.
  • 6 étamines et 1 style.
  • Son fruit est une capsule à trois loges contenant des graines noires, mais sa multiplication est surtout végétative par bulbilles.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • NARCISSUS : 2.