Achillée sternutatoire, herbe à éternuer
Achillea ptarmica L., 1753 subsp. ptarmica
Tribu des Anthemideae - Sous-famille des Asteroideae
Famille des Asteraceae (Compositae)

Ordre des Asterales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  

ACHILLEA ptarmica L. subsp. ptarmica
Achillée sternutatoire, herbe à éternuer

Dans l'Yonne

  • Commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Prairies humides, bord des chemins, sur sol argileux.
  • Tailles : 0 à 60 cm   11 mm.

Origine supposée des noms

  • générique : nom en l'honneur d'Achille (qui mourra selon certaines légendes victime de son amour pour Polyxène). Il devait bien connaître les plantes médicinales puisqu'il avait été éduqué par le centaure Chiron.

Achille et Polyxène, ouverture de Lully
et
Marche des trompettes de Collasse

  • spécifique : adjectif latin ptarmicus,-a,-um, qui fait éternuer.

Détails caractéristiques

  • C'est une espèce indicatrice des zones humides.
  • Son rhizome.
  • Sa tige dressée et ses feuilles sessiles, alternes, étroites et lancéolées, à marges dentées finement.
  • Ses capitules en fausses ombelles avec, bien visibles à l'extérieur, leurs fleurs ligulées de couleur blanche et, à l'intérieur, leurs fleurs tubulées, reposent sur un réceptacle muni de paillettes.

  • Ses fruits sont des cypsèles glabres et sans aigrette.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre