Laiche des renards,
laiche queue de renard
Carex vulpina L., 1753
(anciennement sous-genre Vignea)
Tribu des Cariceae - sous-famille des Cyperoideae

Famille des Cyperaceae

Ordre des Poales
Commelinids / Petrosaviidae / Liliopsida (Monocots) / Mesangiospermae

Pour en savoir plus Autres Carex 

CAREX vulpina Ehrh.
Laiche des renards, laiche queue de renard

Dans l'Yonne

  • Assez rare
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Avril-Mai-Juin
  • Habitat : Fossés, lieux humides, bois humides.
  • Tailles : 40 à 80 cm
     Pour être vraiment certain de cette détermination il aurait fallu pouvoir s'assurer, avec une loupe binoculaire,
    que son utricule avait bien ce genre de cellules
    car C. vulpina peut se confondre facilement avec C. otrubae.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : nom latin déjà employé du temps de Virgile (70-19 av. J.C.). Un carectum étant en ce temps-là une cariçaie. Certains auteurs évoquent le verbe grec ancien κείρω (cairô), couper de près, sous prétexte que les Carex ont souvent des feuilles coupantes.
  • spécifique : adjectif latin vulpinus,-a,-um, du renard.

  • Le mot "laiche" vient du préroman liska, plante des marais si utile pour nos ancêtres qui fauchaient et séchaient les laiches pour en faire de la litière.

Détails caractéristiques

  • C'est une laiche dite homostachyée car elle peut avoir plusieurs épis semblables, sessiles ou subsessiles.
  • Son épi androgyne.
  • Ses utricules en étoiles.
  • Ses écailles prolongées en arête.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne