Panicaut champêtre, chardon-Roland
Eryngium campestre L., 1753
sous-famille des Saniculoideae
Famille des Apiaceae (Umbelliferae)

Ordre des Apiales
Campanulids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  


Lucy-sur-Cure, 24 mai 2022


Jussy, 23 juin 2020

ERYNGIUM campestre L.
Panicaut champêtre, chardon-Roland

Dans l'Yonne

  • Commun.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Bord des chemins, friches calcaires, lieux secs et ensoleillés.
  • Tailles : 30 à 60 cm
     ombelle d'ombellules compacte de 10 à 15 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique :

    nom latin déjà employé par Pline et l'agronome Columelle, ainsi que Bauhin et Charles de l'Ecluse avant d'être repris par Linné.

  • spécifique : qui pousserait dans les plaines, en latin.

Détails caractéristiques

  • Sa racine pivotante peut atteindre 50 cm puis se ramifier en racines secondaires qui peuvent atteindre 2 m et plus de profondeur.
  • Ses tiges, par contre, sont courtes, de 3 à 6 cm, et variables en longueur selon que le pied est fertile ou non.
  • Les lobes de ses feuilles se terminent pas des épines.


Lucy-sur-Cure, 24 mai 2022

  • Ses fleurs à 5 pétales sont pédonculées et réunies en ombelles d'ombellules compactes arrondies, ressemblant à un capitule, et entourées d'un involucre de bractées épineuses.
  • Ses fruits ovoïdes sont des diakènes couverts d'écailles acuminées qui présentent la particularité de garder leurs graines soudées (synaptospermie). Et comme la botanique est une science jeune, on parle désormais de virevoltants.
  • Le panicaut champêtre peut-être parasité par :
    Orobanche amethystea Thuill., 1799,
    l'orobanche violette, dite également orobanche du panicaut.


Photo © Jean Paul Brulé - 14 juin 2008,
sur le site Natura 2000 en Champagne Sénonaise à proximité de Pont-sur-Vanne.

  • Cette Orobanchaceae de l'Ordre des Lamiales est assez rare dans l'Yonne.
    Elle mesure de 20 à 50 cm avec des fleurs de 15 à 22 mm en juin et juillet.
    Sa tige poilue glanduleuse, de couleur violacée, explique son nom français.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ERYNGIUM : 1.



Comme vous le voyez ci-dessous,
Eryngium maritimum (introuvable dans l'Yonne)
présente d'autres particularités :


Siouville-Hague (Manche), août 2013

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne