Pariétaire de Judée, pariétaire diffuse,
perce-muraille
Parietaria judaica L., 1756
Famille des Urticaceae

Ordre des Rosales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  


Courbevoie (Hauts-de-Seine), 25 juin 2022

PARIETARIA judaica L.
Pariétaire de Judée, pariétaire diffuse, perce-muraille

Dans l'Yonne

  • Assez commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Juin-Juillet-Août-Septembre-Octobre et même novembre désormais.

  • Habitat : Vieux murs. C'est une plante chasmophile.
  • Tailles : 20 à 40 cm   ± 3 mm.

Origine supposée des noms

  • générique : du latin paries, murailles. C'est une plante qui pousse sur les vieux murs


Courbevoie (Hauts-de-Seine), 11 octobre 2022

  • spécifique : de Judée, une province de l'Empire ottoman à l'époque du voyage de Frederic Hasselquist, collecteur de cette plante et élève de Linné qui la mentionne à la page 32 de sa Flora palaestina :

Détails caractéristiques

  • Plante nitrophile, c'est une Urticaceae non urticante mais, contrairement à celui de l'ortie, son pollen peut être allergisant, quatre allergènes y ayant été décrits.
  • Ses tiges sont rouges et velues, mais non piquantes
  • Ses feuilles simples et alternes, longues de ± 5 cm, sont velues mais la base de leur limbe est lisse
  • Ses fleurs blanches et d'un rose qui peut être considéré comme brun verdâtre poussent à l'aisselle des feuilles.

  • Ses fruits seront de tout petits akènes noirs.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • PARIETARIA : 2.


Saint-Sauveur-en-Puysaye, 22 juillet 2007,
sur un mur du musée Colette