Épilobe hirsute
Epilobium hirsutum L., 1753
Famille des Onagraceae

Ordre des Myrtales / Malvids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus

EPILOBIUM hirsutum L.
Épilobe hirsute

Dans l'Yonne

  • Très commune.
  • Mode de vie : vivace (à rhizome).
  • Période de floraison : Juin-Juillet.
  • Habitat : Lieux humides, bord des ruisseaux.
  • Tailles : 60 à 120 cm
     ± 20 mm.

Andryes, 9 août 2011

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ancien ἐπί (epi), sur, et λοβος (lobos), lobe, qui, en botanique, indique une division profonde et généralement arrondie. La corolle des épilobes est en effet lobée et sa position est épigyne.
  • spécifique : hirsutum en raison de tous ses poils et du méli-mélo de ses capsules.

Détails caractéristiques

  • Son rhizome, épais et rampant, produit généralement, dès le moment de la floraison, des pousses charnues couvertes de bractées.
  • Ses tiges et ses feuilles sont velues.
  • Son inflorescence est en grappe feuillue.
  • Ses fleurs à long pédoncule, à 4 pétales bilobés, 8 étamines plus courtes que le style se terminent par 4 stigmates.

  • Son fruit, qui est une capsule plus ou moins velue ressemblant à une silique, s'ouvre à maturité et présente 4 valves avec un axe central. Les graines qu'il contient sont lisses et perdent rapidement leur aigrette.


Andryes, 9 août 2011

  • La chenille d'un papillon de nuit, le Grand sphinx de la Vigne (Deilephila elpenor) se développe principalement sur les Épilobes.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre


Saint-Moré, août 2007

Mise à jour : avril 2022  2005 à 2022  fleursauvageyonne