Anthyllide vulnéraire, trèfle des sables
Anthyllis vulneraria L., 1753
Tribu des Loteae - sous-famille des Faboideae
Famille des Fabaceae (Papilionaceae)

Ordre des Fabales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


ANTHYLLIS vulneraria L.
Anthyllide vulnéraire, trèfle des sables

Dans l'Yonne

  • Commune.
  • Vivace ou annuelle.
  • Période de floraison : Mai-Juin.
  • Habitat : Prairies anciennement fauchées, pelouses calcaires anciennement pâturées, friches. Sur sols sablonneux et caillouteux.
  • Tailles : 30 à 60 cm   10 à 40 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ανθυλλις (anthyllis), fleuron. Linné a emprunté ce nom à Cesalpino, Bauhin, Tournefort qui eux-mêmes avaient dû l'emprunter à Pline qui lui-même l'avait emprunté à Dioscoride.
  • spécifique : vulneraria (relatif aux blessures en latin) car elle était employée pour guérir les plaies.

Détails caractéristiques

  • A tous points de vue elle est très variable.

  
Girolles, 3 juin 2011

  • Ses feuilles basales sont simples et longuement pétiolées, alors que ses feuilles caulinaires sont sessiles avec une foliole terminale plus grande que les autres.
  • Ses fleurs sont groupées en racèmes.
  • Leurs calices sont recouverts d'un tomentum cotonneux et les fruits, des gousses, restent enfermés dedans, d'où leur dispersion par le vent.
  • C'est une plante hyperaccumulatrice de zinc pouvant être valorisée par la catalyse écologique.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ANTHYLLIS : 1.
    Ses deux sous-espèces carpatica et pseudovulneraria seraient désormais de simples synonymes.


Autres photos de

Mise à jour : avril 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne