Thésium couché
Thesium humifusum DC., 1815 subsp. humifusum
Famille des Thesiaceae
(récemment encore Santalaceae)

Ordre des Santalales / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


Bellechaume, 2 octobre 2005 - Photo © Daniel Bourget

THESIUM humifusum DC.
Thésium couché

Dans l'Yonne

  • Commun sur les pelouses calcaires de type Mesobromion.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Mai-Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Dissémination : par les fourmis qui seraient également ses pollinisateurs.
  • Habitat : côteaux calcaires.
  • Tailles : 50 cm   3 à 4 mm.

Origine supposée des noms

  • générique : du grec Θησειον (theseion), nom donné par Théophraste à une plante qui nous est inconnue et qui serait entrée dans la composition de couronnes de fleurs. Latinisé en thesium par Pline l'Ancien, ce nom avait été repris par Linné pour créer un genre.
  • spécifique : du latin humus, la terre et fusus, participe du verbe fundere, qui s'étend, qui se déploie. Ce thésium se déploie au ras du sol.

Détails caractéristiques

  • Les suçoirs de ses racines dont le développement avait été étudié en 1887 par Albert Mathieu Leclerc du Sablon car c'est un hémiparasite obligatoire, notamment des hélianthèmes.
  • C'est une espèce basse et rampante, mais ses inflorescences sont ascendantes en cymes unipares hélicoîdes
  • Ses petites fleurs blanches généralement à 5 pétales, mais pas toujours.


Vallée d'Ervaux, Bellechaume, 23 septembre 2012


Vallée d'Ervaux, Bellechaume, 2 octobre 2015 - Photos © Daniel Bourget

  • Ses fruits (des akènes), en formation au mois de juin, sont surmontés d'un mamelon cylindrique plus court qu’eux.


Juin 2018


9 juillet 2018

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre


Bellechaume, 15 juin 2018 - Photos © Daniel Bourget