Liseron des haies
Convolvulus sepium L., 1753
Famille des Convolvulaceae

Ordre des Solanales
Lamiids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  



Entre Saint-Père et Pierre-Perthuis, 10 juillet 2023
Photo © Claire Martin-Lucy

CONVOLVULUS sepium L.
Liseron des haies

Dans l'Yonne

  • Commun.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Juillet-Août-début Septembre.
  • Habitat : Haies, broussailles, lieux humides à sol argileux, azoté et riche en substances nutritives. Jardins des villes non traitées par les herbicides.
  • Tailles : 1 à 5 mètres   4 à 7 cm.

Origine supposée des noms

  • générique : du latin convolvere, s'enrouler. Allusion à la corolle contournée et aux tiges souvent volubiles des plantes de ce genre.
  • spécifique : sepium, des haies et des clôtures.

Synonymie récente

  • Calystegia sepium (L.) R.Br., 1810

Détails caractéristiques

  • C'est une plante volubile dont la tige glabre et ramifiée peut atteindre 5 mètres de long. Sa nutation est dextre.
  • Ses racines sont fascilulées et ses nombreux rhizomes ramifiés s’étendent à moins de 30 cm dans le sol.
  • Ses feuilles sagittées sont glabres sur les deux faces.
  • Ses deux bractées foliacées sont ovales-lancéolées.

  • La corolle en entonnoir de ses fleurs aux pétales soudés, avec 5 étamines et un stigmate bilobé.

  • Ses fleurs se ferment par temps pluvieux, mais elles peuvent s'ouvrir jour et nuit (notamment au clair de lune) car leur floraison nocturne attire des papillons de nuit pollinisateurs autres que son Sphinx, Agrius convolvuli (Linnaeus, 1758).


Courbevoie (Hauts de Seine), 19 août 2021 vers 20 heures

Claude Debussy, Nocturnes (1899)

  • Son pollen, ci-dessous sur une anthère :

  • et là, sur le pistil, à proximité du stigmate :

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre