Naïade majeure, naïade marine
Najas marina L., 1753 subsp. marina
Famille des Hydrocharitaceae
Monocotylédones - Ordre des Alismatales

   Pour en savoir plus
  

Étang de Villeneuve la Dondagre, 5 septembre 2020
Photo © Jean YGNARD

NAJAS marina L.
Naïade majeure, naïade marine

Dans l'Yonne

  • Plante aquatique hydrophyte assez commune formant sans doute un "complexe d'espèces" (diversité génétique oblige !).
  • Mode de vie : annuel.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août.
  • Habitat : Étangs à fonds vaseux plutôt en milieu calcaire.
  • Tailles : 10 à 200 cm   minuscules sans pétales ni sépales.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ancien νάειν (náein), couler, s'écouler, ruisseler, évoquant la Naïade latine, Naias, -adis, nymphe des fontaies et des fleuves.
  • spécifique : adjectif latin féminin marina, de mer, adjectif étonnant alors que Linné emploie l'adjectif fluvialis, de fleuve, dans sa description du Tome II de son Species plantarum

Détails caractéristiques

  • Plante aquatique submergée, dioïque.
  • Tiges raides, rameuses et cassantes, garnies de dents épineuses et épaissies aux noeuds où s'insèrent les feuilles.


Photo © Jean YGNARD

  • Les feuilles opposées ou verticillées, insérées sur la tige grâce à une gaine courte mais entière, sont dentées-épineuses et ondulées.
  • Floraison souvent inaperçue car les fleurs solitaires à l'aisselle des feuilles sont verdâtres, les mâles pédonculées, les femelles sessiles. Leur pollinisation est hydrogame.
  • Ses fruits ovoïdes-oblongs, de 4 à 5 mm sur 2, présentent 3 styles persistants.
  • Ses graines sont adaptées à une germination sous l'eau grâce à un très faible besoin en oxygène.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • NAJAS : 2.


Étang de Villeneuve la Dondagre, 5 septembre 2020 - Photo © Jean YGNARD

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne