Hépatique des fontaines
Marchantia polymorpha L., 1753
Famille des Marchantiaceae

Pour en savoir plus Autres végétaux sans fleurs ni graines 


Photo © Daniel BOURGET - Bellechaume, juin 2016, au bord d'un bassin.^

MARCHANTIA polymorpha
Hépatique des fontaines

Dans l'Yonne

  • Très commun au XIXe siècle, sans doute l'est-il encore malgré les herbicides dits "sélectifs".
  • Deux cycles de vie pour cette hépatique dioïque :
    • un cycle sexué.
    • un cycle végétatif, par fragmentation de ses thalles ou par ses propagules contenues dans des corbeilles comme celle-ci

  • Habitat : sur sols divers légèrement humides et ombragés où règne une fraîcheur permanente.
  • Taille : ses gamétangiophores peuvent atteindre 3 cm de haut. En voici deux, nommés archégoniophores puisqu'ils sont femelles

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : nom de plante dédié en 1713 à son père Nicolas Marchant, médecin botaniste, apothicaire de Gaston d'Orléans, troisième fils d'Henri IV, par Jean Marchant, Directeur de la culture des plantes du Jardin Royal, dans Nouvelles découverte des Fleurs & des Graines d’une Plante rangée par les Botanistes sous le genre du Lichen.
  • spécifique : adjectif spécifique précisant que cette hépatique présente plusieurs formes diverses qui modifient son apparence.

Pour en savoir vraiment plus :

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • MARCHANTIA : 1 et sa sous-espèce ruderalis.


Photo © Daniel BOURGET - Bellechaume, 22 juin 2018, au bord d'un bassin.

Mise à jour : novembre 2021   2005 à 2022  fleursauvageyonne