Doradille du Nord,
doradille septentrionale
Asplenium septentrionale (L.) Hoffm., 1795
Famille des Aspleniaceae (Fougères)

Sous-ordre Aspleniineae - Ordre des Polypodiales
Polypodiideae / Polypodiopsida / Euphylophyta

Pour en savoir plus Autres végétaux sans fleurs ni graines 


Photo © Marc Douchin - AIB

ASPLENIUM septentrionale (L.) Hoffm.
Doradille du Nord, doradille septentrionale

Dans l'Yonne

  • Assez rare.
  • Cycle de vie : du gamétophyte au sporophyte.
  • Période de sporulation : Mai-Juin-Juillet-Août.
  • Habitat : Rochers granitiques et humides, margelles de puits, vieux murs.
    Sur sols acides.
  • Taille des frondes : 5 à 15 cm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec σπλήνα (splina), la rate, avec le préfixe privatif a-. Les Crétois nommaient déjà une plante Asplenon, sans rate, et Pline (Hist. Nat., liv. XXVII, ch. 17) écrivait à son sujet : « L'asplenon (...) a des feuilles nombreuses,longues d'un tiers de pied ; une racine limoneuse, percée de trous comme celle de la fougère, blanche et chevelue. Il n'a ni tige, ni fleur, ni graine ; il croît parmi les pierres et dans les murailles obscures et humides : le plus estimé se trouve en Crète.
    On prétend que la décoction de ses feuilles dans le vinaigre, bue pendant quarante jours, consume la rate ; du moins on les applique en liniment sur ce viscère.»
  • spécifique : Linné lui donne avec cet adjectif une vague origine géographique nordique.

Détails caractéristiques

  • Fougère héliophile poussant en touffes, avec des rhizomes verticaux et des pétioles allongés.
  • Limbe fourchu ou tripartite, divisé en lanières, dont le contour est linéaire.
  • Les sores occupent la surface inférieures des pennes, y compris les lanières.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne