Circée de Paris, herbe aux sorcières
Circaea lutetiana L., 1753
Famille des Onagraceae

Ordre des Myrtales / Malvids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  

CIRCAEA lutetiana L.
Circée de Paris, herbe aux sorcières

Dans l'Yonne

  • Assez commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Haies et bois humides.
  • Tailles : 30 à 60 cm   4 à 8 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : herbe dédiée à Circée, magicienne de l'Antiquité ayant transformé les compagnons d'Ulysse en animaux. Magie retenue par les Anglais pour qui cette plante porte le nom d'Enchanter's Nightshade (ombre nocturne de l'enchanteur).
  • spécifique : lutetiana, parisienne en latin.
    Linné qui la mentionne sous ce nom en 1753

    l'avait trouvée, comme il l'indique ci-dessus, à la page 3 de l'ouvrage datant de 1749 d'un botaniste français qui lui était sympathique puisqu'il utilisait son fameux système en 24 classes, en l'occurrence Thomas François Dalibard (1709-1779), auteur du Florae parisiensis prodromus (ou Catalogue des plantes qui naissent dans les environs de Paris rapportées sous les dénominations modernes & anciennes, & arrangées suivant la méthode sexuelle de M. Linnaeus)... Dalibard, lui, mentionnait la CIRCAEA Lutetiana, ci-dessous, d'un ouvrage du XVIe siècle de Mathias de l'Obel (1538-1616).

Mais, comme l'indique Linné, d'autres botanistes la nommaient autrement, notamment Bauhin.

Détails caractéristiques

  • Ses feuilles à pétiole pubescent tout autour.
  • Les deux sépales, les deux pétales et les deux étamines de ses petites fleurs à pédicelles pubescents et glanduleux.
  • Son fruit en massue est une capsule velue, à deux loges et à deux valves ne s'ouvrant pas d'elles-mêmes, contenant deux graines.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : mai 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne