Néottie nid d'oiseau
Neottia nidus-avis (L.) Rich., 1817
Tribu des Neottieae - Sous-famille des Epidendroideae
Famille des Orchidaceae

Ordre des Asparagales
Petrosaviidae / Liliopsida (Monocots) / Mesangiospermae

Pour en savoir plus Autres Orchidacées 


Héry, 10 mai 2018 - Photo © Daniel Bourget

NEOTTIA nidus-avis (L.) Rich.
Néottie nid d'oiseau

Dans l'Yonne

  • Espèce non chlorophyllienne (donc sans besoin de lumière) assez rare.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison approximative :
    Mai-Juin.
  • Habitat : Hêtraies et forêts de conifères.
  • Taille : 20 à 45 cm

Origine supposée des noms

  • générique : mot dérivé du grec νεοτος (neottos), nouveau venu, peut-être parce que les fibres des racines de cette orchidacée s'organisent en forme de nid d’oiseau. C'est un nom déjà employé par Dodoens dans la traduction latine de son Cruydeboeck intitulée Stirpium Historia pemptades sex, parue en 1616.
  • spécifique : C'est sous ce seul nom latin de Nidus Avis que Mathias de Lobel avait décrit cette plante pour la première fois et Linné s'en était servi comme nom d'espèce d'un Ophrys, ce que Louis Claude Richard a corrigé dans son ouvrage intitulé De orchidaceaeeis europaeis annotationes.

Détails caractéristiques

  • C'est une plante mycohétérotrophe, c'est-à-dire liée, par son système racinaire formé de racines enchevêtrées, à des champignons ectomycorhiziens (du genre Sebacina) qui lui fournissent les substances organiques dont elle a besoin.
  • Sa tige est engainée d’écailles relictuelles et porte un épi dense de fleurs concolores.
  • Elle n'a pas de feuilles, mais sa couleur est celle de bien des feuilles mortes.
  • En l'absence de coléoptères pour sa pollinisation, elle peut s'autoféconder.




Le Livre des Orchidacées (page 130) par le Comte O. de Kerchove de Denterghem, Gand / Paris, 1894

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • NEOTTIA : 2.

 Pour en savoir encore plus :


Héry, 10 mai 2018 - Photo © Daniel Bourget