Bugle de Genève
Ajuga genevensis L., 1753
sous-famille des Ajugoideae
Famille des Lamiaceae (Labiatae)

Ordre des Lamiales
Lamiids / Asterids / Pentapetalae / Eudicotyledons

   Pour en savoir plus
  

AJUGA genevensis L., 1753
Bugle de Genève

Dans l'Yonne

  • Assez commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Mai-Juin.
  • Habitat : Sols calcaires, friches, pelouses.
  • Tailles : 10 à 35 cm   ±10 à 20 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : un nom vraiment d'aucune aide pour la détermination.
    Avant que Linné l'attribue à ce genre, il a apparemment subi de nombreuses altérations au cours des siècles. Il serait à rapprocher de l'Abiga,-ae de Pline l'Ancien, l'ivette commune, une plante supposée porteuse de vertus abortives (mot dérivé du verbe abigere, chasser, faire disparaître, repousser).
  • spécifique : Genevensis,-e, de Genève (Geneva ou Genava en latin).
  • Le nom français BUGLE : un nom féminin qui serait passé de "bucle" à "bugle" au XIIIe siècle, emprunté au latin médiéval bugula... Pour en savoir plus, consulter le CNRTL.

Détails caractéristiques


  • C'est une plante velue qui aime la chaleur.
  • Son rhizome présente une structure particulière avec un cylindre central beaucoup plus épais que l'écorce qui permet de ne pas la confondre avec Ajuga reptans.
  • Sa tige dressée, quadrangulaire, est velue sur les 4 faces.
  • Son inflorescence est en glomérule spiciforme de 6/12 fleurs bleu vif.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • AJUGA : 3, dont voici également Ajuga reptans
    puisque nous n'avons pas encore trouvé Ajuga chamaepytis, le bugle petit pin.

Mise à jour : avril 2022   2005 à 2022  fleursauvageyonne