Saule cassant, saule fragile
Salix fragilis L., 1753
Famille des Salicaceae

Ordre des Malpighiales
Fabids / Rosids / Pentapetalae / Eudicotyledons

Pour en savoir plus


Esnon, 20 avril 2018 - Photo © Daniel Bourget - Chaton femelle.


Auxerre, Coulée Verte, Sortie AIB, 15 avril 2018 - Chaton mâle.


Etang de Laborde, 15 avril 2015


Esnon, 20 avril 2018 - Photo © Daniel Bourget - Salix fragilis femelle

SALIX fragilis L.
Saule cassant, saule fragile

Dans l'Yonne

  • Arbre ou arbuste (selon sa taille)
  • Espèce dioïque
  • Commun (souvent cultivé)
  • Période de floraison approximative :
    Avril-Mai
  • Dissémination : anémochore
  • Habitat : Lieux habités humides, bord des eaux.
  • Tailles : 5 à 15 ou 20 mètres
     chatons de 4 à 6 cm,
    ils sont contemporains des feuilles.
  • Chatons mâles
    fleurs à 2 étamines
    et anthères jaunes



    Chatons femelles
    fleurs vertes
    à 2 stigmates

    Origine supposée des noms

    • générique : du celtique sal, proche, lis, eau (arbre du bord des eaux) ; ou du latin salire, saillir, croître rapidement.
    • spécifique : en raison de la fragilité de ses rameaux qui se cassent facilement.
    • Dans l'Yonne on le nomme saule fragile mais également saule rouge.

    Détails caractéristiques

    • Son port et ses tiges qui sont fragiles.


    Auxerre, Coulée Verte, Sortie AIB, 15 avril 2018 - Salix fragilis mâle

    • Feuilles souvent opposées, dentées, acuminées, toujours glabres.

    Nombre d'espèces icaunaises dans le genre