Grande bardane, bardane commune
Arctium lappa L., 1753
Famille des Asteraceae (Compositae),
sous-famille des Carduoideae
Clade des Euastéridées II / Campanulidées
Ordre des Astérales

   Pour en savoir plus
  
4 octobre 2020


En Automne Arctium lappa libère ses cypsèles sans pappus.
Tandis qu'Arctium minus est encore en fleur.


ARCTIUM lappa L.
Grande bardane

Dans l'Yonne

  • Commune.
  • Mode de vie : bisannuelle.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Bords des chemins, haies.
  • Tailles : 90 à 130 cm   30 à 40 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : arctium, du grec ἄρχτιον (arktion), un nom de plante déjà employé par Pline le Naturaliste dans son Histoire naturelle, tome II, livre XXVII, chapitre XVI : Arction ou arcture, semblant correspondre à la plante ici montrée.
  • spécifique : mot grec λάππα (lappa) latinisé et signifiant "bardane".

Détails caractéristiques

  • Sa grande racine noire est comestible et médicinale.
  • Le pétiole de ses feuille est plein

et une coupe montre ses vaisseaux à la loupe binoculaire :

  • L'inflorescence en corymbes de ses capitules de 30 à 40 mm plus longuement pédonculés que ceux de A. minus et entourés d'un involucre de ± 33 mm formé de plusieurs rangs de nombreuses bractées à pointes recourbées en crochets.
  • Ses fruits sont des cypsèles (sans pappus) restant groupées en capitules.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ARCTIUM : 4  
    + 1 hybride observé pour la dernière fois en 2005 :
    Arctium x nothum (Ruhmer) J.Weiss, 1902.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne