Callitriche des étangs
Callitriche stagnalis Scop., 1772
Famille des Plantaginaceae
Clade des Euasteridées I / Lamiidées
Ordre des Lamiales

   Pour en savoir plus
  

Lieu-dit Quartier Milot sur la route des Granges (hameau d'Avallon),
Juin 2016 - Photo © Jean-Pierre AUDARD

CALLITRICHE stagnalis Scop.
Callitriche des étangs

Dans l'Yonne

  • Plante aquatique assez commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Avril-Mai-Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Fossés, mares, étangs, canaux.
  • Tailles : 10 à 80 cm   minuscules sans pétales ni sépales.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec ancien καλός (kalós), beau. Le préfixe calli- est rajouté au mot θρίξ, τριχός (thrix, trikhos) évoquant les poils, les cheveux ou les cils, pour faire remarquer la beauté de cette plante ayant l'aspect d'une belle chevelure.
  • spécifique : adjectif latin stagnalis (dérivé de stagnum), propre à une nappe d'eau stagnante.

Détails caractéristiques

  • Plante aquatique monoïque.
  • Feuilles en fausse rosette, flottantes, spatulées, obovales à ovales à 3-5 nervures.
  • Floraison souvent inaperçue avec, côte à côte à l'aisselle d'une feuille, des fleurs mâles réduites à 3 étamines maximum et des fleurs femelles réduites à un ovaire à 4 loges, avec deux petites bractées translucides à leur base leur permettant de flotter et qui faciliteraient la pollinisation.
  • Ses fruits minuscules (de 1,5 à 2 mm d'épaisseur) sont composés de plusieurs méricarpes fins et ailés facilitant la dispersion des graines. Mais c'est une plante dont la multiplication végétative est également importante.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • CALLITRICHE : 7. 

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne