Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs

Prêle des champs,
queue de chat
queue de renard
Equisetum arvense L., 1753
Famille des Equisetaceae
(un genre unique : Equisetum)

Pour en savoir plusAutres végétaux sans fleurs ni graines 
Tige stérile verte  Tige fertile brunâtre

EQUISETUM arvense L.
Prêle des champs, queue de chat

Dans l'Yonne

  • Très commune
  • Mode de vie : vivace.
  • Ses spores apparaissent en Avril-Mai sur des pousses dépourvues de chlorophylle qui meurent après la sporulation.
  • Habitat : Endroits humides, champs humides, sols dégradés, mais également bandes herbeuses (bandes tampons) entre champs et chemins.
  • Taille : 20 à 80 cm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du latin equus, cheval et setum, soie, crin, sa tige stérile ressemblant à une queue de cheval.
  • spécifique : voir le lexique latin.
  • Son nom français de prêle vient du vieux français "asprele", dérivé du latin asper, en raison de sa tige rugueuse.

Détails caractéristiques

  • Ses rhizomes (tiges souterraines) sont très ramifiés, formant souvent un réseau étendu avec des nœuds pleins de racines courtes ou longues et cordiformes s'enfonçant verticalement dans le sous-sol. Parfois des tubercules sphériques riches en substances de réserve apparaissent également permettant l’émission de nouvelles pousses au printemps.

  • Pour déterminer cette prêle, la coupe de ses tiges principales est importante. Elles sont creuses (leur trou est dit "lacune") et ajourées sur le pourtour :

    - Ses tiges brunâtres fertiles sans chlorophylle apparaissent en premier mais parfois en même temps que ses tiges vertes.


    - Ses tiges vertes sont stériles.


  • Ces dernières portent des verticilles de rameaux grêles dont la coupe transversale a une section en forme de croix.


  • C'est une plante médicinale et une plante qui entre dans la composition de préparations naturelles dites « peu préoccupantes » (PNPP) sous forme de purin de prêle.
    En général, les agriculteurs ne l'aiment pas du tout en raison de sa dissémination possible avec des portions de rhizomes qui germent et donnent de nouvelles plantes si le nettoyage des machines agricoles n'est pas rigoureux après le travail de parcelles infestées, mais cela ne semble pas être le cas dans l'Yonne.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs

   
 
                                        


Mise à jour : mars 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne