Saponnaire officinale, savonnière
Saponaria officinalis L., 1753
Famille des Caryophyllaceae,
sous-familles des Caryophylloideae
Clade des Eudicotylédones - Dicotylédones vraies
Ordre des Caryophyllales

Pour en savoir plus

SAPONARIA officinalis L.
Saponnaire officinale, savonnière

Dans l'Yonne

  • Très courante.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Talus, bord des chemins où elle pousse en grandes colonies.
  • Tailles : 30 à 90 cm   fleur de 35 mm, calice de 20 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du latin sapo, -onis, le savon. Une allusion au suc savonneux de l'espèce principale.
  • spécifique : médicinale. Officinalis est un adjectif de latin médiéval.

Détails caractéristiques


8 juillet 2019, le soir


10 juillet 2019, le matin - Lucy-sur-Cure

  • Son rhizome traçant est de couleur brun-rouge mais de section jaune. D'un diamètre d’environ 1 cm, il est très ramifié et pourvu de nombreuses racines adventives.
  • Ses inflorescences en cymes bipares.


25 juillet 2016, le midi

  • Sa floraison et sa production de nectar nocturnes.
  • Ses fleurs qui présentent un calice en tube à 5 dents, 5 pétales, 10 étamines libres autour d'un pistil à 2 styles qui n'apparaît qu'après la phase mâle de la fleur qui est protandre.

25 juillet 2016, le midi - Lucy-sur-Cure

1/ fleur en phase mâle à droite : elle est blanche,
2/ fleur en phase femelle à gauche : elle va devenir de plus en plus rose.

  • Ses fruits sont des capsules uniloculaires cylindriques et allongées, s'ouvrant au sommet par 4 dents dressées et renfermant de nombreuses graines, brun-noir, arrondies.

Généralités

  • Frottée dans l'eau, cette plante produit de la mousse car elle contient des saponines (hétérosides à propriétés tensio-actives, c'est-à-dire dont la solution aqueuse mousse par simple agitation). C'est dans ses rhizomes que l'on trouve la plus grande quantité de ces saponines, d'où, depuis des siècles, son usage comme détergent par les lavandières, de l'Armançon ou d'ailleurs, tandis qu'une poignée de ses feuilles, fleurs ou tiges, s'utilisait comme shampooing.
  • C'est une plante médicinale aux propriétés laxatives, dépuratives, sudorifiques dont l'usage ne doit surtout pas être abusif étant donnée sa faible toxicité.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • SAPONARIA : 2.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne