Pétasite des Pyrénées, pétasite odorant,
héliotrope d'hiver
Petasites pyrenaica (L.) G.López, 1986, comb. nov.
Famille des Asteraceae (Compositae),
sous-familles des Asteroideae,
tribu des Senecioneae
Clade des Euastéridées II / Campanulidées
Ordre des Astérales

Pour en savoir plus
Capitules sans doute femelles,
avec fleurons tubulés stériles centraux et ligulés périphériques


PETASITES pyrenaica (L.) G.López
Pétasite des Pyrénées, pétasite odorant, héliotrope d'hiver

Dans l'Yonne

  • Plante dioïque très rare, considérée comme introduite
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Vers le 15 décembre
  • Habitat : Originaire d'Afrique du Nord et de Sicile,
    cette plante s'est naturalisée sur tous types de sols.
  • Tailles : 15 à 30 cm   ± 10 mm, que ces capitules soient mâles avec fleurons tubulés au centre et ligules stériles périphériques, ou femelles avec fleurons tubulés stériles au centre et ligules à ovaires infères à la périphérie.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec πέτασος (petasos), chapeau, parasol. Allusion à la forme des feuilles.
  • spécifique : comme pour les plantes cultivées, Linné se serait-il trompé d'origine ?
    Quant à Ginés Alejandro López González il lui donne le nom de P. pyrenaica dans les Anales Jard. Bot. Madrid 42: 323. 1986.

Généralités

  • Classiquement, c'était une Corymbifère.

Détails caractéristiques

  • Sur son rhizome se trouvent des feuilles basales qui apparaissent en même temps que les fleurs mais disparaissent lorsque l'hiver est trop froid.
  • Les fleurs sont réunies en capitule au bout d'une tige florifère droite, striée, velue, de ± 30 cm.
  • Les fleurs ont un parfum de vanille ou d'héliotrope.
  • Les fruits sont des akènes.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs
Mise à jour : janvier 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne