Orchidaceae

Les Orchidées
| chlorophylliennes | et | non chlorophyllienne |

Dans l'Yonne, comme partout en France,
les orchidées sont terrestres et leurs racines (rhizomes ou tubercules) n'ont donc rien d'aériennes, ce qui leur permet de résister aux aléas climatiques... mais pas à l'altération de leurs milieux.

D'où l'importance de ne surtout pas les déraciner, d'autant plus qu'elles tissent des liens avec le mycelium de champignons dès le stade de la germination de leur graines minuscules qui deviennent des protocormes.
De toutes façons, leurs transplantations sont vouées à moyen terme à l'échec.

D'autre part, dans l'Yonne, les orchidées sont toutes monandres.
Avec ses deux étamines, le Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus) qui n'a par contre pas de rostellum, est une exception. On le trouve en Bourgogne mais pas dans l'Yonne.


Le Livre des Orchidées (page 169)
par le Comte O. de Kerchove de Denterghem, Gand / Paris, 1894

Peu avant et pendant leur épanouissement, les fleurs des orchidées ont la particularité de se mouvoir d'une façon particulière nommée résupination, modifiant entre autre la position de leur labelle qui peut alors être le plus souvent hypogyre (en position basse) ou parfois épigyre (en position haute).

Il est à noter que chez les orchidées le mot stigmate semble être remplacé par l'expression cavité stigmatique se présentant sous la forme d'un orifice dans la partie supérieure de la colonne. Cette cavité abrite la zone (dite surface stigmatique fertile) où sera collé le pollen lors de la fécondation.
Une excroissance, plus ou moins développée selon les espèces d'orchidées (nommée rostellum) située entre la surface stigmatique fertile et les pollinies, empêche l’autofécondation. Le sommet du rostellum peut comporter une glande (glande rostellaire) dite viscarium sécrétant une substance visqueuse collant les pollinies sur le corps de l’insecte pollinisateur, évitant ainsi l'autopollination d'une fleur, mais pas celle de l'inflorescence.


Cliquer pour voir le diaporama

Orchidées chlorophylliennes

avec
| pollinaires | ou | pollinies |

Orchidées chlorophylliennes avec pollinaires *
(pollinie + caudicule + rétinacle)

Sous-famille des Orchidoideae

Tribus des | Orchideae | et des | Cranichideae |

Tribu des Orchideae

Anacamptis laxiflora (Lam.) Bateman, Pridgeon & Chase
Orchis à fleurs lâches
Anacamptis morio (L.) R.M.Bateman, Pridgeon & M.W.Chase
Orchis bouffon
Anacamptis pyramidalis (L.) Rich.
Orchis pyramidal
 
Dactylorhiza fuchsii (Druce) Soó
Orchis de Fuchs
Dactylorhiza incarnata (L.) Soó subsp. incarnata
Orchis couleur de chair
Dactylorhiza maculata (L.) Soó
Orchis tacheté, orchis maculé
Dactylorhiza traunsteineri (Saut.) Soó
Orchis de Traunsteiner
 
Gymnadenia conopsea (L.) R. Br.
Gymnadène à long éperon,
orchis moucheron, orchis moustique
 
Himantoglossum hircinum (L.) Spreng.
Orchis bouc
 
Neotinea ustulata (L.) R.M.Bateman, Pridgeon & M.W.Chase
Orchis brûlé
Les Ophrys ont un labelle sans éperon et avec une pilosité proche de celle des insectes qu'ils attirent
Ophrys apifera Huds.
Ophrys abeille
Ophrys aranifera Huds.
Ophrys araignée
Ophrys fuciflora (F.W.Schmidt) Moench
Ophrys bourdon
Ophrys insectifera L.
Ophrys mouche
Ophrys virescens Philippe
Ophrys verdissant
Les Orchis ont un labelle avec éperon et leurs sépales et pétales forment souvent comme un casque
Orchis anthropophora (L.) All.
Orchis homme-pendu
Orchis mascula (L.) L.
Orchis mâle, herbe à la couleuvre
Orchis militaris L.
Orchis militaire
Orchis purpurea Huds.
Orchis pourpre
Orchis simia Lam.
Orchis singe
 
Platanthera bifolia (L.) Rich.
Platanthère à deux feuilles,
platanthère à fleurs blanches
Platanthera chlorantha (Custer) Rchb.
Platanthère à fleurs vertes, orchis vert, orchis verdâtre

Tribu des Cranichideae

Spiranthes spiralis (L.) Chevall.
Spiranthe d'automne, spiranthe spiralée

Orchidées chlorophyliennes avec pollinies *
(généralement des pollinies sans caudicule développé,
avec ou sans viscarium
et souvent un labelle divisé en épichile et hypochile)

Sous-famille des Epidendroideae

Tribu des Neottieae

 
Cephalanthera damasonium (Mill.) Druce
Céphalanthère à grandes fleurs, elléborine blanche
Cephalanthera rubra (L.) Rich.
Céphalanthère rouge, elléborine rouge
 
Epipactis atrorubens (Hoffm.) Besser
Épipactis brun rouge, épipactis pourpre noirâtre,
épipactis rouge sombre
Epipactis muelleri Godfery
Épipactis de Müller
Epipactis helleborine (L.) Crantz
Épipactis à larges feuilles, elléborine à larges feuilles
Epipactis palustris (L.) Crantz
Épipactis des marais, helléborine des marais
Epipactis purpurata Sm.
Épipactis pourprée, helléborine pourpre
 
Neottia ovata (L.) Bluff & Fingerh.
Grande listère, listère ovale, listère à feuilles ovales

Orchidée non chlorophyllienne

avec pollinies sans rétinacle

Neottia nidus-avis (L.) Rich.
Néottie nid d'oiseau

avec pollinies et rétinacle

Limodorum abortivum (L.) Sw.
Limodore à feuilles avortées

Découvrir


Mise à jour : octobre 2021
  2005 à 2021  fleursauvageyonne