Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs

Colchique d'Automne, safran des prés, tue-chien
Colchicum autumnale L., 1753
Famille des Colchicaceae

Monocotylédones - Ordre des Liliales
Pour en savoir plus




COLCHICUM autumnale L.
Colchique d'Automne, safran des prés, tue-chien

Dans l'Yonne

  • Assez commun.
  • Mode de vie : vivace... mais à lente vie souterraine
  • Période de floraison : Septembre-Octobre


4 septembre 2020 dans l'Aube

  • Habitat : Prairies humides, préfère un sol argileux.
  • Tailles : 10 à 20 cm   ± 6 cm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : de la Colchide, contrée d'Asie célèbre pour ses plantes vénéneuses et la fille d'un de ses rois, Médée.
  • spécifique : qui est propre à l'Automne.

Détails caractéristiques


Très toxique dans toutes ses parties,
et surtout dans sa tige souterraine (corme, parfois nommé bulbe ovoïde) et les graines très dures de ses capsules.

Il ne faut pas confondre ses jeunes feuilles printanières avec celles de l'ail des ours, des feuilles qui s'avèrent fréquemment toxiques pour les bovins et les petits ruminants, dont les empoisonnements sont plutôt rares en Automne contrairement à ce qu'évoque Apollinaire.
  • Tige souterraine, aux racines fines, nommée corme, restant enfoui dans le sol et lui permettant de passer l'Hiver.
  • Sépales et pétales, de forme et de coloration identiques, sont nommés tépales et dans le cas de Colchicum autumnale, ils sont soudés.
  • Ses fleurs, s'épanouissant en Automne après la disparition des feuilles.


Marsangy, Printemps 2018 - © Francine Boura

  • Les fleurs de Colchicum autumnale sont à demi enterrées et leurs ovaires sont enfoncés dans le sol. Elles ont six étamines à anthères médifixes et trois longs styles aux stigmates se recourbant en crochet.

  • Ses feuilles épaisses apparaitront au Printemps suivant, engainant un fruit capsulaire charnu de la taille d'une grosse noix (parfois deux, comme ci-dessus) contenant des graines de couleur marron à pointe blanche dont la dissémination aura lieu au mois de juillet.




Étang de Sépeaux, 1er mai 2018 - © Daniel Bourget

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • COLCHICUM : 1.

Les Colchiques

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s’empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas



Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne

Les enfants de l’école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l’harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières
Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l’automne

Guillaume Apollinaire (1880-1918), Alcools, 1913


Il ne faut surtout pas confondre
Colchicum autumnale, de l'ordre des Liliales,

avec deux plantes de l'ordre des Asparagales
classées dans la famille des Iridaceae :
Crocus vernus et Crocus sativus

  • 1/ Crocus vernus (L.) Hill, 1765 subsp. vernus
    le crocus des jardins également nommé crocus de printemps ou crocus printanier, qui n'est pas toxique mais n'est pas considéré comme une fleur sauvage bien qu'il lui arrive de le redevenir, et qui, dans l'Yonne, comme son nom l'indique, fleurit plutôt au Printemps car sa croissance est meilleure aux températures fraîches.


Entre Quarré-les-Tombes (Yonne) et Le Vieux Dun (Nièvre), 1er mars 2019
Photo © Claire Martin-Lucy


De la famille des Iridaceae (de l'ordre des Asparagales)
et de la Série Verni dans le genre Crocus
(selon la classification de Brian Matthew datant de 1982)
Crocus vernus (L.) Hill, 1765 subsp. vernus
a donc : floraison printanière, corme à tuniques à fibres réticulées,
fleurs généralement indistinctement striées, bractées absentes.

  • 2/ Crocus sativus L., 1753
    le safran, qui fleurit en Automne et qui, comme son nom l'indique, est cultivé.
    Après être sorti de terre la nuit dans une gaine protectrice entourée de feuilles linéaires qu'il déchire à l'aurore, sa durée de vie n'est que de 24 heures.
    Sa fleur hermaphrodite a :
    6 tépales de forme ovale et de couleur violette veinée,
    3 étamines chargées de pollen et
    1 pistil, blanc à la base, qui se divise en 3 stigmates rouge vif.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique :


  • spécifique : voir lexique des mots latins pour vernus et sativus.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • CROCUS : 0    car très rares à l'état sauvage.
 Accueil, Présentation et Menu 
de Fleurs sauvages de l'Yonne et d'ailleurs

   
 
                                        


Mise à jour : février 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne