Jonc bulbeux
Juncus bulbosus L., 1753
Famille des Juncaceae
Monocotylédones - Clade des Commélinidées
Ordre des Poales

   Pour en savoir plus
  

Dans la Nièvre , à proximité du sud de l'Yonne

JUNCUS bulbosus L.
Jonc bulbeux

Dans l'Yonne

  • Rare.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août.
  • Habitat : Marécages, bord des étangs à niveaux d'eau fluctuants, sur sol siliceux.
  • Tailles :
    10 à 30 cm

     Inflorescence de 3 à 20 glomérules de 2 à 15 fleurs.
    Chaque glomérule mesure de 5 à 20 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du latin jungere, joindre, attacher. Ces joncs servent à faire des liens.
  • spécifique : évoquant des bulbes simples, comme ceux qu'Arsène Thiébaut de Berneaud (1777-1850) a dessiné en 1837 dans son Traité élémentaire de Botanique (planche 2, figure 9). Mais ce jonc a-t-il vraiment des bulbes ?

Détails caractéristiques

  • Sans rhizome, il pousse en touffes.
  • Ses tiges, ascendantes ou couchées, sont renflées à la base et parfois flottantes.
  • Ses nombreux glomérules, dépassés par les bractées, sont regroupés en cymes lâches, avec des fleurs parfois vivipares.
  • Ses fruits sont des capsules 2,2-3,5 mm.
  • Une galle due à un hémiptère de la famille des Liviidae, Livia juncorum Latreille , peut se voir sur ses glomérules qui présentent alors des pousses végétatives.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • JUNCUS : 15 + 4 subsp.


Saint-Brisson (dans la Nièvre)

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne