Sisymbre d'Orient
Sisymbrium orientale L., 1756
Famille des Brassicaceae (Cruciferae)
Clade des Eurosidées II - Ordre des Brassicales

Pour en savoir plus

SISYMBRIUM orientale L.
Sisymbre d'Orient

Dans les Hauts de Seine

  • Apparemment assez rare.
  • Mode de vie : annuel.
  • Période de floraison : Fin Avril-Mai-Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Pied des arbres, trottoirs.
  • Tailles : 20 à 60 cm   ± 7 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : un nom de plante employé dans l'Antiquité romaine et se rapportant alors soit au cresson de fontaine, soit à la menthe sauvage, repris du grec σισυμβριον (sisymbrion).
  • spécifique : originaire d'Orient selon Eric Torner (1731-1767), l'étudiant de Linné dont la thèse, soutenue le 2 juin 1756 a été publiée sous le titre Centuria plantarum II. Elle avait pour sujet la description de plantes, rares ou non décrites précédemment, envoyées à Linné de diverses parties du monde :


Détails caractéristiques

  • Ses tiges pubescentes.
  • Ses feuilles tomenteuses remarquées par Eric Torner :


  • Elles ont 5 à 7 lobes écartés, le terminal étant plus grand que les autres lorsqu'elles sont basales. Les autres ne sont pas lobées.


  • Ses tiges, pas toujours dressées, portent des fleurs jaunes devenant blanches en se fanant.
  • Ses fruits, qui sont des siliques longues, fines et ascendantes, dépassent les feuilles les plus hautes et contiennent des graines de couleur orangée de ± 1 mm et de formes irrégulières.


Avenue de la République, Courbevoie (Hauts de Seine) - 3 mai 2021

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • SISYMBRIUM : 3.
    Mais absence de Sisymbrium orientale ci-dessus vu, lui, dans les Hauts de Seine où 6 Sisymbrium sont répertoriés.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne