Petite scorsonaire, scorsonaire des prés
Scorzonera humilis L., 1753
Famille des Asteraceae (Compositae),
sous-famille des Cichorioideae
tribu des Cichorieae, sous-tribu des Scorzonerinae
Clade des Euastéridées II / Campanulidées
Ordre des Astérales

Pour en savoir plus

SCORZONERA humilis L.
Scorsonaire

Dans l'Yonne

  • Assez rare
  • Mode de vie : vivace
  • Période de floraison : Mars-Avril-Mai-Juin-Juillet
  • Habitat : Prairies marécageuses.
  • Tailles : 20 à 40 cm
     Selon Bugnon : ligules 1,5 à deux fois les bractées involucrales.
    Selon Poinsot : capitule de 20 à 30mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : de l'italien scorzo, racine, et nera, noire : par allusion à sa souche noire et volumineuse.
  • spécifique : humilis qualifie les plantes qui sont peu élevées et qui restent près du sol (qui se dit humus en latin).

Détails caractéristiques

  • Sa tige creuse et aranéeuse au sommet.
  • Ses feuilles lancéolées étroites et non dentées à nervures parallèles.
  • Inflorescence en capitule de fleurs jaunes ligulées attirant des pollinisateurs tels qu'beilles et bourdons, coléoptères, diptères, papillons.
  • Les fruits sont des akènes à pappus formés de soies plumeuses facilitant leur dissémination anémochore.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • SCORZONERA : 2.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne