Nénufar jaune
Nuphar lutea (L.) Sm., 1809
Famille des Nympheaceae
Division des Angiospermes - Ordre des Nymphéales

   Pour en savoir plus
  

NUPHAR lutea (L.) Sm.
Nénufar jaune

Dans l'Yonne

  • Plante aquatique commune dite hydrophyte.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août-Septembre.
  • Habitat : Étangs à eaux profondes.
  • Tailles : 100 à 300 cm   4 à 8 cm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : de l'arabe نينوفر (nianoufar).
  • spécifique : adjectif latin indiquant sa couleur.

Détails caractéristiques

  • Rhizome et rhizoïdes enfouis dans la vase.
  • Ses feuilles flottantes sont grandes (de 12 à 40 cm) et aux nervures serrées. Leurs faces supérieures, au contact de l'air, ont un épiderme cutinisé contrairement à celui de leurs faces inférieures.


Vincelottes - 17 juin 2011

Un long pétiole non ramifié les relie au rhizome enfoui dans la vase.
Ses feuilles immergées sont fines et translucides.


Douves du château de Tanlay - 29 juin 2016

  • Les pétioles de ses feuilles ont une section triangulaire en comparaison de ceux de Nymphaea alba.
  • Fleur à 5 grands sépales et à nombreux petits pétales odorants (faible odeur d'eau de vie), se fermant la nuit et disposés sous les filets des étamines qui se recourbent vers eux. Ci-dessous, au centre, un disque où les stigmates jaunes sont disposés en rayons.


Douves du château de Tanlay - 29 juin 2016

  • Ses fruits sont des capsules spongieuses en forme de poire, contenant de nombreuses graines qui germent rarement, la mutiplication végétative par son rhizome étant plus importante.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • NUPHAR : 1.


Vincelottes - 17 juin 2011

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne