Lamier jaune, ortie jaune
Lamium galeobdolon (L.) L., 1759 subsp. galeobdolon
Famille des Lamiaceae (Labiatae),
sous-famille des Lamioïdeae

Clade des Euasteridées I / Lamiidées
Ordre des Lamiales
   Pour en savoir plus
  
LAMIUM galeobdolon (L.) L. subsp. galeobdolon
Lamier jaune, ortie jaune

Dans l'Yonne

  • Commun.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Mai-Juin.
  • Habitat : Haies, clairières.
  • Tailles :
     20 à 50 cm.
      tube de sa corolle : 1,7 à 2,1 cm de long.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec λαμια (lamia), personnage mythologique ou sorte de vampire dévorant les enfants, devenu lamia en latin classique. La forme de la corolle des fleurs évoque une bouche grande ouverte.
  • spécifique : en grec ancien les mots γαλη et βδολος (galeh et bdolon) signifiraient "belette" et "pet".

    Ce "pet de belette" ferait allusion à l'odeur fétide qui se dégage quand on froisse les feuilles du lamier jaune. Mais cette étymologie est peut-être erronée... Pline le Naturaliste évoque une plante portant ce nom dans le Tome second - Livre XXVII, paragraphe LVII de son Histoire naturelle.

Détails caractéristiques

  • Étant une Lamiacée, ses fleurs didynames sont groupées à l'aisselle des feuilles.

  • Ses feuilles ressemblent à celles des orties.
  • Sa tige est carrée et velue.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • LAMIUM : 6 + 2 subsp. dont :
    Lamium galeobdolon subsp. argentatum (Smejkal) J.Duvign., 1987,
    le lamier jaune à feuilles argentées ou lamier argenté.


Grimault, 4 mai 2009

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne