Ficaire printanière,
ficaire fausse reconcule
Ficaria verna Huds., 1762
Famille des Ranunculaceae
Sous-famille des Ranunculoideae,
tribu des Ranunculeae

Clade des Eudicotylédones - Dicotylédones vraies
Ordre des Ranunculales
   Pour en savoir plus
  


Vallée du Cousin, mars 2010

FICARIA verna Huds.
Ficaire fausse renoncule

Dans l'Yonne

  • Commune.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : mars et avril, de même que sa sous-espèce..
  • Habitat : Dans les bois, les haies, les fossés, les prairies humides.
  • Tailles : 5 à 25 cm   20 à 25 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : le nom latin Ficaria indique la ressemblance avec les figues que Linné a trouvée dans ses tubercules.
  • spécifique : cet adjectif latin signifie printanier.

Détails caractéristiques

  • Toxique pour l'homme et, lorsqu'elle est non desséchée toxique pour le bétail également, car elle contient une molécule toxique qui se transforme en un irritant caustique, la proto-anémonine.
  • Ses tubercules évoquent pour certains des veines hypertrophiées. Raison pour laquelle leur forme, comme l'indique J. M. Pelt, a fait utiliser cette plante pendant des siècles comme antihémorroïdaire.
  • Le pied que vous voyez ici présente, au niveau de son collet des excroissances qui sont des bulbilles et qui produiront des racines adventives, permettant ainsi à cette plante de se cloner.
  • Généralement à 3 sépales, il arrive, dans l'Yonne, que certaines de ces renoncules présentent 4 sépales et si, le plus souvent, elles ont de 6 à 7 pétales, on peut en trouver ayant 8 ou 12.
  • Ses nombreux carpelles, une particularité des Ranunculaceae, qui dans son cas sont des carpelles libres, et donc ses nombreux fruits nommés polyakènes.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne