et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

Galle de l'orme
Eriosoma ulmi (Linnaeus, 1758)
Mais dans le cas présent
l'agent causal est Eriosoma lanuginosum (Hartig, 1839),
un hémiptère de la famille des Aphididae nommé en français

Puceron lanigère du pommier

Pour en savoir plus Autrescécidies ou galles


Vallan, juillet 2014

Puceron lanigère du pommier

Dans l'Yonne

  • Rare ?
  • Période d'apparition : ?
  • Habitat : Ulmus minor Mill., 1768
  • Taille : 5 cm x 6 cm ici
    (mais de plus petites galles se trouvaient sur le même arbre).

Origine supposée des noms du puceron de la famille des Aphididae
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : εριοσώμα (eriosoma), adjectif grec signifiant "au corps laineux", formé du mot grec ancien ἔριον (érion), laine, et de σώμα (soma), corps.
  • spécifique : lanuginosum, "qui tisse une toile, un cocon". Genre neutre d'un adjectif latin dérivé de lanugo, lanuginis, laine, duvet.

Détails caractéristiques

  • Eriosoma lanuginosum s'installe sur la face inférieure des feuilles d'Ulmus minor qui sont alors déformées en grosses poches globuleuses à surface irrégulière (galles) en réaction à des piqûres alimentaires.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • ERIOSOMA : réponse à demander aux entomologistes pour en savoir plus sur ce puceron bleu qui, en Europe, se reproduirait surtout sur les pommiers, les cognassiers, les poiriers et sur Ulmus minor.


et Menu de Fleurs sauvages de l'Yonne    

                                     


Mise à jour : décembre 2019   2005 à 2019  fleursauvageyonne