Liste des autres familles botaniques
par ordre alphabétique ►


Clade des Rosids (antérieurement Superrosids)
Ordre des Vitales

Un ordre ne comprenant qu'une seule famille

Vitaceae

Juss., 1789

N'étant pas ampélographes nous ne faisons que survoler le genre Vitis.
La science qui étudie la vigne, les cépages et le raisin se nomme donc ampélographie, un mot mis à la mode en France entre 1901 et 1910 grâce à un ouvrage intitulé Ampélographie : Traité général de viticulture, écrit par un professeur de Viticulture générale Pierre Viala et un expérimentateur et homme politique Victor Vermorel, poussés par la crise du phylloxera.

Mais déjà dans l'Antiquité romaine des agronomes s'intéressaient à ce sujet, notamment Lucius Junius Moderatus Columella (né en Bétique au début de l'ère chrétienne) et connu sous le nom de Columelle.

En France Olivier de Serres (1539-1619) s'intéresse lui aussi à la vigne sous plusieurs de ses aspects (culture, maladies, techniques de taille).

En Angleterre aussi la vigne cultivée (dite fertilisée : manured) est sujette à de longues études, comme celle de John Gerard (1545-1612) dans le chapitre 309 de son The Herball, or, Generall historie of plantes datant de 1597.

C'est en 1661 qu'un Allemand, le Docteur Philipp Jakob Sachs (1627-1672), a le premier utilisé le terme ampelographia dans un ouvrage intitulé Ampelographia sive vitis vinifera ejusque partium consideratis physico - philologico - historico - medico - chymica. Au premier sens du terme c’est donc de la description du matériel végétal qu’il s’agit.

Au XXIe siècle, c'est désormais d'ampélograhie moléculaire dont on parle.

Liste des autres familles botaniques
par ordre alphabétique ►


Mise à jour : octobre 2021
  2005 à 2021  fleursauvageyonne