Liste des autres familles botaniques
par ordre alphabétique ►


Clade des Euastéridées II / Campanulidées
Familles de l'ordre des
Apiales
présentes dans l'Yonne

| Apiaceae | Araliaceae |

Apiaceae

Lindl., 1836.
(classiquement Umbelliferae)

Dans l'Yonne on trouve deux sous-familles : Apioideae et Saniculoideae

Pour identifier correctement une Apiaceae, la plante entière est très souvent et même parfois absolument nécessaire : racine, fleurs -à 5 pétales-, fruits -des diakènes-.

Bien que les Apiaceae aient des fleurs insignifiantes ou très petites et des rayons (c'est-à-dire des axes qui portent les ombellules de leurs ombelles composées) en nombres très variables, leurs inflorescences sont très complexes.

Souvent l'épanouissement des fleurs du centre des ombelles n'a pas lieu en même temps que celui des fleurs de leur périphérie.

Les fleurs des Apiaceae ont la particularité d'avoir des stylopodes, organes désormais pris en compte par les clés de détermination qui peuvent vous aider si vous aimez ce genre d'outil à entrées multiples... Selon l'espèce, ces stylopodes varient beaucoup en forme, taille, couleur et sécrétion nectarifère. Le nectar sera mangé, comme le pollen, par des Hyménoptères du groupe des Guêpes qui ont un appareil buccal de type broyeur.


 sous-famille des Apioideae et ses tribus

Apieae Bupleureae Careae Cliquer sur un nom de TRIBU
Coriandreae Oenantheae Pimpinelleae
Pyramidoptereae Scandiceae Selineae
Tordylieae  


Apioideae / Apieae
Apioideae / Bupleureae
Apioideae / Careae
Apioideae / Coriandreae
Apioideae / Oenantheae
Apioideae / Pimpinelleae
Apioideae / Pyramidoptereae
Apioideae / Scandiceae

et son énigme, variable, pleine d'anthocyanines :

  

  
la (ou les) petite(s) fleur(s) pourpre(s) centrale(s), plus ou moins nombreuses,
de son ombelle sans doute sensible(s) au pH du milieu où elle fleurit.


Mise à jour : octobre 2021
  2005 à 2021  fleursauvageyonne