Germandrée des montagnes
Teucrium montanum L., 1753
Famille des Lamiaceae (Labiatae),
sous-famille des Teucrioïdeae

Clade des Euasteridées I / Lamiidées
Ordre des Lamiales
   Pour en savoir plus
  


TouPhoto © Daniel Bourget - 11 juillet 2016


La Roche aux Poulets, Merry-sur-Yonne - 15 juin 2014
TEUCRIUM montanum L.
Germandrée des montagnes

Dans l'Yonne

  • Commune
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juin-Juillet-Août
  • Habitat : Pelouses calcaires sèches, rocailles.
  • Tailles : 5 à 20 cm   10 à 12 mm

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : plante dédiée à Teucer, prince de Troie, qui découvrit, dit-on, les propriétés d'une germandrée.
  • spécifique : adjectif latin précisant que c'est une plante de montagne.

Détails caractéristiques

  • Plante gazonnante thermophile à tiges grêles couchées en cercle.
  • Feuilles linéaires ou lancéolées-oblongues, vertes en dessus, blanches tomenteuses en dessous.
  • Inflorescence en capitule de fleurs didynames de couleur blanc jaunâtre.
  • Les fleurs ont une corolle bilabiée à symétrie bilatérale, paraissant réduite à une lèvre inférieure lobée

    mais les étamines, de taille différente, et le pistil (avec sont style unique) sont bien insérés derrière une lèvre supérieure jaune veinée de brun.


  • Ses sommités fleuries entraient dans la composition de la Thériaque, une préparation pharmaceutique célèbre et complexe qui doit son nom à Criton d'Héraclée, médecin grec de l'époque de Trajan. Elles étaient connues pour avoir des propriétés curatives en cas de jaunisse et on brûlait cette plante pour l'utiliser comme répulsif contre les serpents. Mais on la nommait alors Teucrium supinum L., 1753 ou Polium tomentosum Moench, 1802.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021   fleursauvageyonne