Rossolis à feuilles rondes,
oreille de putois
Drosera rotundifolia L., 1753
Famille des Droseraceae
Clade des Eudicotylédones - Dicotylédones vraies
Ordre des Caryophyllales

--   Espèce protégée en France, Région Bourgogne comprise   --
   Pour en savoir plus
  

Ses fleurs sont blanches.
Vous ne voyez, ci-dessous, que les feuilles
de cette espèce insectivore cultivée en France, mais protégée à l'état sauvage.


Branches, 14 mai 2002


Pontigny, 11 juillet 2015

DROSERA rotundifolia L.
Rossolis à feuilles rondes, oreille de putois

Dans l'Yonne

  • Rare.
  • Mode de vie : vivace.
  • Période de floraison : Juillet.
  • Habitat : Marais tourbeux, sols acides pauvrement azotés.
  • Tailles : 10 à 20 cm   ±10 mm.

Origine supposée des noms
Leur signification n'est souvent que symbolique et peut ne pas aider à la détermination

  • générique : du grec δροσιά (drosia), la rosée, allusion aux gouttelettes des sécrétions des poils tentaculaires de ses feuilles qui, la lumière s'y reflétant, prennent l'aspect de gouttes d'eau ou de nectar attirant ses proies.

  • spécifique : rotundifolia, adjectif latin décrivant la forme de ses feuilles.

Détails caractéristiques

  • Après Darwin, en 1875 dans son ouvrage Insectivorous plants, de nombreux botanistes ont surtout étudié ses feuilles rondes (considérées comme des pièges semi-actifs) où se pose et se retrouve collé par les nombreux tentacules (en fait des poils mobiles et glanduleux de couleur pourpre) l'insecte ou l'arthropode qui est ensuite enfermé, pendant une à plusieurs heures, dans la feuille qui se replie et l'emballe.
  • Les glandes sécrètent les unes un liquide gluant, les autres, au centre de la feuille, un liquide qui dissout les protéines permettant à la Drosera de trouver l'azote qui manque dans la tourbière où elle est par ailleurs faiblement enracinée.


Pontigny, 11 juillet 2015

  • Ses petites fleurs blanches ont des stigmates blancs contrairement à ceux de Drosera intermedia poussent sur une longue hampe florale et s'épanouissent en commençant par celles du bas. Leur durée de vie n'est que d'une journée et elles se tournent toutes vers le soleil pour s'épanouir. Elles n'ont pas de nectaires et elles seraient donc autogames.


Pontigny, 11 juillet 2015

  • Drosera rotundifolia est une plante médicinale (aux propriétés multiples : antitussive, antiseptique, antispasmodique, béchique et fébrifuge), raison pour laquelle elle est cultivée.

Nombre d'espèces icaunaises dans le genre

  • DROSERA : 2.

Mise à jour : octobre 2021   2005 à 2021  fleursauvageyonne